Dettes fiscales des entreprises : Des solutions concoctées par le fisc

Le DG des impôts Garisse Razafindrakoto, lors d’un point de presse avec le SG du CREDAF, Didier Cornille.
Le DG des impôts Garisse Razafindrakoto, lors d’un point de presse avec le SG du CREDAF, Didier Cornille.

Les recettes fiscales pour Madagascar ont dépassé de 2% les prévisions pour cette année 2016. Par rapport à l’année 2015, ces recettes sont supérieures de 21%, d’après le DG des impôts, Garisse Iouri Razafindrakoto. « Nous avons déjà dépassé nos objectifs et nos engagements envers les partenaires techniques et financiers, en termes de réalisation sur les recettes fiscales. Néanmoins, les arriérés fiscaux s’accumulent toujours, faute de civisme chez certains contribuables. Nous cherchons aujourd’hui des solutions pour l’apurement de ces arriérés. Il existe des normes sur les pratiques. C’est l’objet de cette rencontre », a déclaré le DG des impôts, en marge du Séminaire des directeurs organisé par le CREDAF (Centre de rencontre des administrations fiscales), qui se tient du 10 au 12 octobre 2016. A noter que 15 pays sur les 30 membres du CREDAF participent à cette rencontre. Une résolution est attendue pour l’élaboration d’un guide de bonnes pratiques, pour l’apurement des arriérés fiscaux, d’après le SG du CREDAF, Didier Cornille.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.