Salon de l’Industrie : Une vitrine économique dans le cadre de la Francophonie

Les organisateurs et les partenaires de la 3e édition du salon de l’Industrie de Madagascar. (Photo : Yvon Ram)
Les organisateurs et les partenaires de la 3e édition du salon de l’Industrie de Madagascar. (Photo : Yvon Ram)

Il y aura une mobilisation sans précédent des industriels à Madagascar dans le cadre de cet événement tout en prônant le « Vita Malagasy ».

Le Syndicat des Industries de Madagascar (SIM) confirme l’organisation du salon de l’Industrie de Madagascar dans sa 3e édition du 24 au 27 novembre 2016 à la zone Forello Expo à Tanjombato. « C’est un pur hasard que cela coïncide avec la période du 16e Sommet de la Francophonie mais c’est un honneur pour nous. En effet, nous saisirons cette opportunité pour présenter les produits et le savoir-faire « Vita Malagasy ». Il s’agit en fait d’une vitrine économique sans précédent de l’activité entrepreneuriale de Madagascar dans le cadre de la Francophonie», a expliqué Fredy Rajaonera, le président du SIM lors d’une conférence de presse hier à l’hôtel Colbert.

Partenariat. Lors de cette 3e édition du salon de l’Industrie de Madagascar, « nous, les industriels, allons montrer notre dynamisme pour relancer l’économie », a-t-il poursuivi. La preuve, la BNI Madagascar et le SIM ont signé hier une convention de partenariat visant à développer le secteur industriel dans le pays tout en élargissant les membres de ce syndicat. A cet effet, « nous nous engageons dans le cadre de ce partenariat à privilégier les 88 membres du SIM qui sont regroupés dans dix branches d’activités, à travers un accompagnement sur mesures. La banque renforcera entre autres la capacité de ces opérateurs économiques par le biais des formations périodiques. Cet accompagnement se traduira également par des appuis techniques et financiers avec un taux d’intérêt privilégié sur les activités convenues avec le SIM. En outre, la BNI Madagascar s’engage à assurer un traitement dédié pour les membres de ce Syndicat en matière de conseils, de produits et services, surtout pour les opérations internationales », a évoqué Alexandre Mey, le directeur général de la BNI Madagascar, lors de cette cérémonie.

Retard. Ce n’est pas tout ! « Nous avons constaté que Madagascar souffre d’un retard sur les investissements privés depuis six à sept ans. En effet, la représentation des investissements privés dans le PIB a été divisée par cinq par rapport à la période avant 2009. C’est pourquoi, la BNI Madagascar s’engage à accompagner ces industriels afin de rattraper ce retard pour que ceux-ci puissent rénover leurs machines et équipements compte tenu des exigences sur les maintenances supérieures et les nouveaux besoins des clients internationaux », a-t-il enchaîné. Force est de remarquer que bon nombre des opérateurs membres du SIM se sont déjà manifestés à rénover leur parc industriel bien avant cette convention de partenariat avec la BNI Madagascar. En fait, il y aura une forte mobilisation sans précédent des industriels dans le pays dans le cadre de cette 3e édition du salon de l’Industrie de Madagascar. Le SIM vient en même temps de lancer son nouveau logo et son label nommé « Tiako ny antsika » afin de marquer son empreinte dans l’environnement des affaires à Madagascar.

Espace de compagnonnage. Et en revenant sur le salon de l’Industrie de Madagascar qui sera établi sur une superficie de 10 000m², les membres du SIM occuperont la moitié des stands. Il y aura également des opérateurs étrangers qui vont y participer. En plus, il y aura un espace de compagnonnage pour les très petites et moyennes entreprises ainsi que les entreprises nouvellement créées. Un espace pour les start-up sera également mis en place. Le groupe STAR sera le sponsor exceptionnel de cet événement qui sera sous le haut patronage du Président de la République et sous le parrainage de l’Organisation Internationale de la Francophonie. Par ailleurs, des séries de conférences seront organisées dans le cadre de ce salon. La compagnie nationale aérienne Air Madagascar est également un partenaire du SIM dans le but de défendre le « Vita Malagasy ».

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.