Les ressources marines : La reconstitution des espèces, moins lente que la croissance de la demande

« Le directeur général de la COPEFRITO  Chan Kit Waye Jaco » Photo Anastase
« Le directeur général de la COPEFRITO Chan Kit Waye Jaco » Photo Anastase

Le taux de reconstitution des  espèces marines est aujourd’hui faible, par rapport au taux de croissance démographique de la population malgache. Tel est la grande ligne de la présentation faite par Chan Kit  Waye Jaco, DG de la  COPEFRITO (Coopérative spécialisée dans les produits de la mer), lors de la  2e édition de la foire « Renala » à Morondava. Celui-ci a surtout mis en avant le cas de la filière crevettière, une des principales sources de devises pour le pays. Certes, le potentiel halieutique est élevé pour la Grande-île, si l’on considère que la production thonière est de  52 000 tonnes pour Madagascar, sur un total de 480 000 tonnes par an pour la zone ouest de l’Océan Indien. En outre, le pays produit 7000t de crabes, dont  4500t sont exploitées. Il y a également les concombres de mer  et l’algoculture dont la production est de plus en plus maîtrisée par les pêcheurs. D’après les propos soutenus par le DG de COPEFRITO,  Madagascar  comptait 24,2 millions d’habitants en 2015, selon l’estimation de la Banque Mondiale, avec un taux de croissance démographique de 3% et  un doublement de la population, tous les 20 ans.

« Malgré la performance de la gestion des stocks, les ressources marines ne pourront plus satisfaire la demande avec la lenteur de la reconstitution des espèces », a fait remarquer Chan Kit Waye Jaco. Cette tendance favorise la paupérisation de la population malgache, en particulier celle du littoral, a-t-il noté. D’après ce représentant de la COPEFRITO, il faut trouver des solutions pour une gestion durable et rationnelle de nos ressources à travers une réglementation adéquate, des recherches appliquées et des démarches adaptées de toutes les parties prenantes.

 

CHAN-MOUIE  Jean Anastase

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.