Coopération : Madagascar pris en exemple par le Nigéria

La ministre nigériane Aisha Abubakar et le ministre malgache Chabani Nourdine, prêts pour une coopération renforcée entre les deux pays.
La ministre nigériane Aisha Abubakar et le ministre malgache Chabani Nourdine, prêts pour une coopération renforcée entre les deux pays.

Pays pétrolier avant tout, le Nigéria opte actuellement pour une politique de diversification de son économie. Et le textile est justement le secteur que le Nigéria va utiliser pour booster davantage son économie. Raison pour laquelle d’ailleurs ce pays africain a figuré parmi les pays participants au Origin Africa, le premier salon africain du textile. Mieux, Aisha Abubakar, la ministre d’Etat nigériane en charge du Commerce et de l’Industrie a fait le déplacement à Madagascar pour une mission de reconnaissance de la filière textile malgache. La délégation nigériane qui s’est déplacée, notamment à Antsirabe a reconnu l’avancée certaine de Madagascar dans ce domaine. « Nous allons prendre Madagascar comme exemple pour développer notre industrie textile » a notamment déclaré la ministre algérienne, lors de la rencontre qu’elle a eue, hier avec le ministre de l’Industrie et du Développement du Secteur Privé, Chabani Nourine. Une rencontre qui était également l’occasion pour les deux responsables gouvernementaux d’évoquer les possibilités de coopérations entre les deux pays.

Pour en revenir au dernier Salon Origin Africa, le ministre Chabani Nourdine a fait état d’une très bonne nouvelle pour le secteur textile malgache. Il s’agit, en l’occurrence de la présence, lors de ce Salon de trois grands bailleurs africains du textile. « Non seulement, le passage de ces bailleurs témoigne de la reconnaissance internationale de la filière textile malgache, mais il annonce également la possibilité d’importants investissements » selon toujours le ministre de l’Industrie et du Développement du Secteur Privé.

R.Edmond.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.