Programme ITEC : Plus de 600 professionnels malagasy bénéficiaires

Des activités culturelles organisées par l’association des anciens boursiers ITEC.
Des activités culturelles organisées par l’association des anciens boursiers ITEC.

L’ITEC day a été organisé par l’Ambassade de l’Inde à Madagascar pour permettre aux boursiers de se retrouver et de partager leurs expériences durant leur séjour en Inde.

Comme à l’accoutumée, l’Ambassade de l’Inde à Madagascar a organisé vendredi dernier la journée ITEC (Coopération Technique et économique du gouvernement indien). C’était une opportunité pour les anciens boursiers de l’Inde de se retrouver et de partager leurs expériences durant leur séjour en Inde.  Notons que ce programme de Coopération technique et économique indienne a été lancé par une décision du conseil des ministres indiens le 15 septembre 1964 comme étant un programme d’assistance bilatérale du gouvernement indien pour les pays en développement d’Asie, d’Afrique et d’Europe de l’Est ainsi que d’Amérique centrale et latine et du Pacifique et des petites îles. L’objectif est de partager les expériences acquises en matière de développement depuis plus de cinq décennies. Jusqu’à présent, plus de 600 professionnels malagasy bénéficient de ces bourses ITEC.

Coopération Sud-Sud. Ce programme touche de nombreux domaines. On peut citer, entre autres, la technologie de l’information, le journalisme, la finance et l’audit, le développement rural, la gestion d’entreprise, les télécommunications, l’environnement et l’enseignement de l’anglais. Dans le cadre de ce programme ITEC, l’Inde offre des cours de formation de courte durée afin d’améliorer le niveau d’études et les compétences professionnels des agents issus du secteur public et privé. C’est un programme phare du gouvernement indien dans le cadre des efforts de renforcement de capacité non seulement en raison de son ampleur et à large couverture géographique mais aussi ses formes innovantes de coopération technique. C’est également le symbole visible du rôle et de la contribution de l’Inde à la coopération Sud-Sud.  

Hausse du quota. Il faut savoir que plusieurs centaines de professionnels malagasy issus des secteurs public et privé en ont déjà bénéficié. Le nombre de quotas des bénéficiaires ne cesse d’augmenter chaque année. En effet, 100 boursiers seront sélectionnés cette année pour Madagascar et Comores contre 40 boursiers, il y a dix ans. Par ailleurs, l’association des anciens boursiers de l’ITEC a été créée en 2013, sous l’égide de l’ambassade de l’Inde. Jusqu’à présent, 300 personnes s’y rejoignent. Ses activités portent notamment sur les activités sociales et culturelles.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire