Malaimbandy : Réhabilitation du réseau d’adduction d’eau

Photo « Le réseau d’adduction d’eau de Malaimbandy financé par le programme Matoy, une amélioration des conditions cadres ». (Photo Anastase)

Le programme Matoy continue de financer des projets de développement en milieu rural.

La région du Menabe dans ses actions de développement a choisi la commune de Malaimbandy pour pôle de croissance économique. Une résolution qui a été prise lors de première édition de la foire « Renala » à Morondava.

.Projets fédérateurs. « Suite à cette résolution, de nombreux projets fédérateurs ont été suggérés, en fonction des opportunités et besoins pour faire de Malaimbandy, un pôle de croissance économique » explique Raobelison Denis, coordonnateur régional du programme Matoy-Menabe, lequel est financé par l’Interopération suisse et se charge du développement économique du territoire. Et lui d’ajouter que des analyses ont été portées sur les forces, faiblesses, les menaces et atouts de cette région. « Au terme de ces analyses, il a été conclu, que des appuis s’avèrent nécessaires pour concrétiser ce pôle de croissance économique, notamment dans l’amélioration des conditions cadres pour l’instauration d’un environnement favorable aux investisseurs, comme les infrastructures de base ».

Interopération suisse. C’est ainsi que, l’interopération suisse à travers le programme Matoy a bien voulu financer la réhabilitation du réseau d’adduction d’eau de la ville de Malaimbandy et dont les travaux ont été réceptionnés officiellement le 15 décembre dernier. Ce réseau d’adduction d’eau avec l’aide d’un réservoir d’une capacité de 18 000 litres, permet désormais non seulement, de promouvoir les investissements privés, mais également de donner à toute la population un accès à l’eau potable à travers ces 6 bornes-fontaines. Ce réseau d’adduction d’eau est doté également d’un groupe électrogène de 3,5kw fourni par le programme Matoy. La gestion de ce réseau d’adduction d’eau sera autonome et à but commercial pour servir à la commune de fonds d’investissement. Pour ce qui est des investisseurs privés, les résultats ont été à la hauteur des attentes, dans la mesure où une usine de production de farine de haricot sec a été également inaugurée le 15 décembre dernier. La région du Menabe lance donc un appel aux investisseurs à venir grossir le rang notamment des micro-entreprises, et des professionnels du tourisme pour la promotion de la destination du massif du Makay.

Chan Mouie Jean Anastase

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.