MyAfricanStartUp : Un palmarès de 100 startup africaines favorables aux investissements

Le palmarès annuel des « 100 start-up africaines dans lesquelles investir » vise à accroître la visibilité des start-up créatives auprès des médias, ainsi que des investisseurs africains et internationaux. Par cette initiative, MyAfricanStartUp.com repère également les entrepreneurs qui seront les acteurs clés de l’innovation et du secteur privé africain dans les prochaines années. Pour réaliser le palmarès, MyAfricanStartUp.com a été soutenue par la Banque africaine de développement (BAD) ainsi que par des partenaires stratégiques qui ont constitué l’équipe d’évaluation et de sélection : HEC Paris, Orrick, Herrington & Sutcliffe LLP, Emerging Capital Partners (ECP), LelapaFund, Air France et CFAO.
Potentiel. La conférence, organisée par MyAfricanStartup.com a pu démontrer la vitalité et l’inventivité de la jeunesse africaine. Entre chaque table ronde, une dizaine de jeunes entrepreneurs ont présenté leurs projets pendant quelques minutes. Le public présent était invité à donner un premier avis à l’entrepreneur sur son concept. « Les investisseurs ont de grandes difficultés à trouver les bonnes start-up africaines dans lesquelles investir. Lors de nos événements, nous démontrons qu’il y a énormément de porteurs de projets qui ont des idées à forte valeur ajoutée. Avec ce palmarès, nous fournissons un outil pratique aux investisseurs qui décrypte le marché et déniche les pépites », précise Christian Kamayou, fondateur de MyAfricanStartup.com.
 La conférence consacrée à MyAfricanStartUp.com a mis à l’honneur les start-up, l’innovation et la jeunesse en prélude du Sommet de Bamako pour le Partenariat, la Paix et l’Émergence qui s’est tenue hier et continuera aujourd’hui. « Le sommet Afrique-France offre une réelle occasion aux pays africains de se retrouver autour de leurs priorités communes. Il était donc important d’aborder clairement les problématiques des startups africaines. Le palmarès MyAfricanStartUp.com apporte une solution concrète au financement et à la visibilité des start-up, deux de leurs principaux défis », a déclaré Abdullah Coulibaly, Président du Comité d’organisation du 27e sommet Afrique-France. Le palmarès sera dévoilé en intégralité le 6 février sur la plateforme MyAfricanStartUp.com. Pour favoriser le financement des 100 start-up, un événement sera organisé à Paris le 22 février et rassemblera les acteurs clés du capital-risque et de l’impact investing à Paris. Cette rencontre sera également une opportunité de rassembler et de tonifier l’écosystème numérique africain à Paris.

Koloina H (stagiaire)

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.