COMESA : Des perspectives pour l’industrialisation de Madagascar

Jacaranda

Le développement de Madagascar est l’un des principaux  objectifs des dirigeants du pays ainsi que du COMESA. L’audience du ministre de l’Industrie Nourdine Chabani avec le Secrétaire General du COMESA qui a eu lieu hier au ministère de l’Industrie avait pour objectif de trouver des solutions pour promouvoir la production industrielle à Madagascar. « Nombreuses sont les perspectives, telles que l’agro-industrialisation et la pêche par exemple. Le but est de financer le secteur privé en association avec le COMESA et montrer aux opérateurs les opportunités que présente cette organisation. On a besoin de projets concrets et la promotion du développement du secteur privé est la seule solution à cela », a affirmé le ministre de l’Industrie.

« Un financement est utile pour améliorer la production, pour cela il est nécessaire qu’il y ait une industrialisation. Quand il y a industrialisation, les importations ne seront plus indispensables. Actuellement, nous importons plus que nous n’exportons, ce qui est une chose grave pour l’économie. Madagascar a besoin de s’industrialiser parce que  la production mène à la commercialisation, qui induit par la suite un développement ». Sachant que le taux d’exportation de Madagascar est en baisse, par exemple de 2013 à 2014, les exportations vers Seychelles est passé de 7millions USD à 3millions, soit une baisse de 4millions. Le taux de production de Madagascar devrait être de trois projets par région, d’ici quelques temps. Pour le moment, rien n’a encore été fixé. Ce sujet sera certainement rediscuté le 15 février, lors du prochain passage du Secrétaire Générale du COMESA dans la Grande-île.

Koloina H. (stagiaire)

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.