Madagascar-Chine : Vers un renforcement des relations


SEMme Yang Xiarong, Ambassadeur de Chine à Madagascar.

La Chine demeure encore et toujours un partenaire incontournable pour le développement de Madagascar.

« J’avais beaucoup de projets, mais j’ai abandonné certains d’entre eux en raison des difficultés que j’ai rencontrées ». La réaction est d’un opérateur économique chinois, porteur d’investissements directs étrangers. C’était lors de la réception organisée samedi dernier en début de soirée par l’Ambassade de Chine à Nanisana, à l’occasion de la fête du Printemps. Une réaction tout à fait normale et justifiée quand on se réfère aux différents problèmes rencontrés par les investisseurs chinois, ces derniers temps. Pour ne citer que le cas de Jiuxing Mines, la compagnie chinoise qui a opéré à Soamahamanina avec les autorisations d’usage et un dossier bien ficelé mais qui a été finalement obligé de suspendre ses activités pour des raisons plutôt techniques que politique.

Avenir meilleur. Des difficultés qui n’empêchent pour autant pas les Chinois de croire encore en un avenir meilleur des coopérations entre Madagascar et la Chine. A l’instar de SEMme Yang Xiaorang, l’Ambassadeur de Chine à Madagascar qui a rappelé dans son discours de samedi dernier, que la visite effectuée récemment par Wang Yi, le ministre chinois des Affaires Etrangères est une étape importante dans les relations entre les deux pays. SEMme Yang Xiaorang a également rappelé les projets d’infrastructures routières déjà réalisés et encore prévus par la Chine à Madagascar.

Peloton de tête. Bref, malgré les difficultés et les embuches, la Chine qui reste dans le peloton de tête des partenaires économiques et financières de Madagascar est toujours là. Et malgré ce que les détracteurs des Chinois, ont tendance à faire croire comme quoi ils sont pour le commerce, les investisseurs de l’Empire du Milieu restent actifs dans différents secteurs. Pour ne citer entre autres que les mines, l’immobilier, l’agriculture, la pêche. Et d’après les discussions entendues entre ces opérateurs chinois présents lors de la réception de samedi dernier, ils sont pour la plupart disposés à suivre à la lettre les législations du travail et à respecter les us et coutumes malgaches. Sur ce point d’ailleurs, SEMme Yang Xiaorong ne manque pas de rappeler cette nécessité de respecter les lois, à chaque fois que l’occasion se présente.

R.Edmond

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. QUELS SONT VRAIMENT LE MOINDRE BIENS QUE LES MALAGASY BENEFICIENT DE CES MALHEUREUX CHINOIS ? RIEN !!! si soutenir un régime pourri et corrompu, pour bien profiter et piller les ressources du pays, peut être qualifié de « peloton de tête des partenaires économiques et financières de Madagascar ». Et bien, c’est la spécialité de ces chinois. Qu’ils quittent ce pays, aucun Malagasy n’en veut !

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.