La Vie des Entreprises : SPAH, un partenariat pour une démarche éco-responsable

Les papiers toilettes de SPAH ont un rapport qualité-prix imbattable.

Les déchets de papiers sont des richesses. La Société de Production d’Articles Hygiéniques (SPAH) l’a démontré depuis ses cinq années d’existence en devenant leader dans la production de papiers toilettes à partir des déchets de papiers de bureau.

 Une démarche écologique qui n’a pas laissé insensible le ministère de l’Environnement, de l’Ecologie et des Forêts, qui a accepté de signer une convention de partenariat avec Ecobak et SPAH. Une démarche orientée dans la collecte et le recyclage des déchets de papiers et de carton de bureau à Madagascar. La filière Ecobak consiste en une collecte de tous les déchets de papiers du ministère de l’Environnement puis en la production par SPAH d’articles hygiéniques, plus particulièrement des papiers toilettes. La convention a été signée, hier par la ministre Ndahimananjara Johanita et le DG de la SPAH, Nirina Rajaonary. Un partenariat eco-responsable et économiquement rentable.

Objectifs économiques

« A travers le concept EcobaK, le ministère de l’Environnement, de l’Ecologie et des Forets démontre sa volonté de sensibiliser aux éco-gestes et attitudes responsables » a-t-on notamment déclaré hier au Restaurant Canela Antsahavola, lors de la signature de la convention. Et la démarche Ecobak n’est pas uniquement écologique. Elle répond également à des objectifs économiques car la réduction et la collecte des déchets d’entreprises permettent de réduire la consommation de papiers et de cartons de bureau, mais aussi de minimiser les dépenses liées au traitement des déchets dans les entreprises. Le concept Ecobak contribue, par ailleurs à préserver l’environnement par le tri, la collecte et le recyclage des déchets. Elle favorise également la création d’emplois dans les unités Ecobak de collecte et de traitement des papiers et cartons de bureau.

Rapport qualité-prix

Un concept qui s’avère en tout cas efficace dans la mesure où la SPAH arrive actuellement à s’imposer sur le marché des papiers toilettes. « On enregistre une croissance annuelle de 20% de notre production », explique Nirina Rajaonary. Et d’ajouter que les papiers toilettes produits par SPAH disposent d’un rapport qualité-prix imbattable sur un marché où les produits importés bas de gamme persistent encore. Une manière en somme d’offrir aux utilisateurs des produits de qualité à petit prix et, surtout de contribuer aux démarches de protection de l’environnement. Et comme la demande en papiers hygiéniques enregistre actuellement une certaine croissance, SPAH entend encore développer ce concept écologique Ecobak, avec d’autres partenaires.

R.Edmond

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.