Jirama : Basculement vers le fioul lourd en juin


Bmoi

Jacaranda
La Jirama se prépare déjà à l’utilisation de fioul lourd pour compléter la production hydroélectrique.

La production d’électricité est actuellement suffisante et le niveau de consommation se stabilise. D’après la JIRAMA, la dernière coupure a été causée par un problème technique, qui a été rapidement résolu.

 

Fin de la dépendance au gasoil ! Les prévisions météorologiques sont optimistes. La production d’électricité est à pleine capacité, d’après la Jirama. Pour le Réseau interconnecté d’Antananarivo (RIA), cette production est de 246MW, contre une demande avec des pics de consommation d’environ 210MW. En effet, le déficit énergétique est résolu avec l’arrivée des pluies, qui ont permis aux centrales hydroélectriques d’Andekaleka et de Mandraka de fonctionner de manière optimale. « Le délestage fixe qui était prévu et organisé par la Jirama est caduque et n’est plus de mise, car la situation énergétique a été réglée pour la RIA », a déclaré officiellement la JIRAMA dans un communiqué. Cependant, des incidents techniques peuvent survenir, comme à Antsirabe très récemment où une dizaine de poteaux ont cédé à cause de la pluie. « Les transformateurs sont également très vétustes. Sur ce point, la ligne de transport est à réhabiliter car elle impacte durablement sur l’alimentation en électricité. Le phénomène de vols de câbles est également à déplorer aussi bien dans les grandes villes que dans les petites localités. C’est un véritable fléau qui affecte le réseau de la Jirama », a affirmé la Jirama.

Faux calendriers. Depuis plusieurs jours, les actions de communication de la Jirama ont été intensifiées. Mais cette société a indiqué que de faux calendriers de délestage circulent sur les réseaux sociaux, diffusés par des personnes malintentionnées. « Nous tenons à rassurer nos abonnés, que la Jirama déploie des efforts afin d’améliorer son service clientèle. Nous avons entre autres étoffé notre équipe frontline pour recevoir en temps réel les réclamations ou les signalisations d’incidents à travers nos numéros verts, joignables 7j/7 », indiquent les responsables auprès de la société d’Etat. A noter que ces réclamations devraient diminuer en nombre, avec l’amélioration de la production. En outre, la pluviométrie devrait permettre d’emmagasiner une quantité suffisante d’eau pour les prochains mois, auprès des barrages de Mantasoa et Tsiazompaniry. Dans tous les cas, la Jirama se prépare à la période d’étiage. A travers les centrales thermiques, celle-ci possède des back-ups, qui permettent de stabiliser la consommation en électricité et qui éviteront les coupures. Ces centrales thermiques vont dorénavant tourner au fioul pour mettre fin à la dépendance au gasoil. D’après les prévisions, le basculement vers le fioul lourd devra être effectif vers juin 2017.

Antsa R.

 

Share This Post

Post Comment