JICA : Murakami Hironobu, nouveau représentant résident à Madagascar

Jacaranda
Murakami Hironobu succède à Akira Nishimoto, en tant que représentant résident de la JICA à Madagascar, depuis le 15 janvier 2017.

La coopération bilatérale entre Madagascar et le Japon s’intensifie davantage. C’est ce que l’on peut tirer des propos du nouveau représentant résident de la JICA (Agence Japonaise de Coopération Internationale), lors de sa première rencontre avec la presse, hier au siège de l’agence à Ankorondrano. En effet, plusieurs projets appuyés par le Japon sont déjà actuellement en cours, si l’on ne cite que le PAPRIZ II (Projet d’Amélioration de la Productivité rizicole) qui s’étend jusqu’en 2020, le PRODAIRE (Projet de Développement de l’Approche Intégrée pour promouvoir la Restauration Environnementale et le Développement Rural), jusqu’en 2018, le projet Tafita pour l’appui à l’éducation de base, jusqu’en 2020, etc. « Les appuis de la JICA se subdivisent en plusieurs parties. Les plus grandes orientations concernent l’agriculture et le développement rural ; le développement social ; et le développement économique avec l’appui aux infrastructures et à l’urbanisme. Pour ce dernier volet, il y aura l’année prochaine le début des travaux pour le système d’irrigation dans le PC23 de la région Alaotra Mangoro. L’extension du port de Toamasina devrait également commencer l’année prochaine. D’après les prévisions, les travaux pour ce projet dureront 10 ans », a indiqué le représentant résident de la JICA.

 

Antsa R.

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.