Ambatovy : Un million USD d’investissements pour un simulateur de conduite



Jacaranda
Cybermine 4 est la réplique exacte de la cabine de conduite de l’engin.

Sherritt restera présent dans Ambatovy. C’était, l’une des déclarations faites par Louis Rolland Gosselin vice-président d’Ambatovy, en charge du Développement Durable.

 C’était vendredi dernier, à Moramanga, lors de l’inauguration du simulateur de conduite ThoroughTec. Une manière de démentir les informations qui ont circulé ces derniers temps sur le départ définitif de Sherritt International au sein d’Ambatovy. Sherritt International Corporation, Sumitomo Corporation et Korea Rassources Corporation sont actuellement en train de négocier sur leurs participations respectives dans le capital, mais ce qui est sûr, c’est qu’à la demande des deux autres actionnaires, Sherritt, va rester opérateur du projet. Une requête qui va de soi quand on connaît les compétences particulières de Sherritt en la matière.

Bonne qualité. Une compétence qui s’est d’ailleurs manifestée par l’acquisition d’un nouveau matériel de formation des conducteurs d’engins. Il s’agit en l’occurrence du simulateur de conduite Thorough équipé de la technologie Cybermine 4. Acquis sur un investissement de 1 million de dollars, ce simulateur de conduite permettra une meilleure formation des conducteurs d’engins, notamment des camions de transports des minerais sur le site de Moramanga. Les formations se feront, en effet, plus rapidement et d’une très bonne qualité dans la mesure où le simulateur peut reproduire tous les aspects d’une conduite professionnelle. Opérationnel depuis le début de ce mois de février, cet outil de formation que les grandes compagnies minières dans le monde choisissent pour son efficacité et son haut niveau de réalisme dans les exercices de simulation, permettra à Ambatovy de développer les compétences de ses employés pour une productivité optimale. En tout cas, cette acquisition démontre la volonté d’Ambatovy d’avancer malgré les difficultés liées à la baisse des cours du nickel. . En effet, Ambatovy entre actuellement dans la phase d’exploitation des minerais à faible teneur. Une phase qui nécessite l’élargissement du parc de véhicules lourds, donc du nombre de conducteurs d’engins à former. Plusieurs dizaines d’employés malgaches ont ainsi été recrutés pour répondre à l’augmentation de 250% des mouvements de matériaux au cours des trois prochaines années.

R.Edmond.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.