Coopérations : Des hommes d’affaires belges intéressés par Madagascar

Le ministre Chabani Mourdine a expliqué aux opérateurs belges, les mesures incitatives pour les investissements à Madagascar

Le ministre de l’Industrie et du Développement du Secteur Privé, Chabani NOURDINE  a reçu, hier  la visite de la délégation Belge menée par SE Mme Roxane de Bildering Ambassadrice de Belgique.

 Une visite qui fait suite à celle qui a déjà eu lieu récemment, et lors de laquelle la délégation belge a fait part de l’ambition des opérateurs malgaches à faire perdurer et évoluer leurs PMI/PME.

AWEX. Rappelons que cette délégation, composée d’une vingtaine d’entreprises belges travaillant dans divers secteurs d’activité est là pour renforcer les liens économiques entre Madagascar et la Belgique. Leur présence en terre malgache va leur permettre de découvrir les potentialités du pays.  Plus particulièrement, l’industrie malgache qui est actuellement en pleine progression car elle  a franchi l’ère de la production traditionnelle et artisanale, pour passer à une modernisation plus poussée. Les 22 régions de Madagascar ont chacune leurs spécificités et on peut contribuer à leur développement grâce à un partenariat gagnant-gagnant.  A noter que cette délégation comprend également l’Agence Wallonne à l’Exportation et aux Investissements privés (AWEX), lesquelles ont déjà identifié, quelques secteurs d’investissement sur Madagascar toujours dans le but de la promotion de l’Entrepreneuriat local, pour un partenariat positif des deux parties.

Mesures incitatives. Cette visite d’opérateurs belges démontre, en tout cas que malgré le fait que Madagascar  soit un pays en développement, l’ouverture aux opérateurs étrangers qui veulent y investir est une bonne chose. Cela favorise également les échanges avec les opérateurs locaux. « Pour cela, il faut repérer le potentiel de Madagascar dans ces secteurs : le tourisme, l’agriculture, l’énergie, et la construction afin de  nouer un partenariat bénéfique pour les deux parties » a déclaré  le Chef du bureau de l’AWEX, Jean Pierre MULLER. Le ministre de l’Industrie et du Développement du Secteur  Privé, Chabani Nourdine, a, pour sa part, affirmé sa détermination à accompagner ces investisseurs belges dans leurs démarches. Il a profité de l’occasion pour expliquer à ces hommes d’affaires belges,  les mesures incitatives initiées par son département pour faciliter les investissements. Il a cité, entre autres,  le concept  du Partenariat Public-Privé, l’existence d’une zone économique spéciale (ZES) mais aussi la loi sur le développement de l’Industrie de Madagascar (LDIM),  ainsi que le  Guichet Unique à l’Exportation. « Il est temps de faire avancer le pays, et ce genre de mission économique est d’une importance particulière pour Madagascar car cela peut permettre  aux opérateurs économiques locaux de trouver des partenaires potentiels pour l’évolution de leurs PMI/PME et de passer de  la production manuelle à la  production industrielle »  a conclu le ministre de l’Industrie et du Développement du Secteur Privé, un responsable qui connaît bien son département pour avoir été auparavant, un opérateur économique qui a réussi dans son secteur.

R.Edmond.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire