Propriété industrielle : Hausse de 26,37% des dépôts de marque en 2016

Christian Claude Ravoaraharison.

La journée mondiale de la propriété intellectuelle sera célébrée demain. Une occasion de faire un état des lieux de la propriété industrielle qui joue un rôle considérable pour le développement économique.

« L’innovation pour une vie meilleure ». C’est sur ce thème que sera axée cette année, la célébration de la journée mondiale de la propriété intellectuelle, cette année. Pour l’Office Malgache de la Propriété Industrielle (OMAPI), la journée de demain sera marquée par une porte ouverte qui aura lieu à son siège à Ambanidia.

Dynamisme

Avec au menu, une série de témoignages suivie de séances de questions-réponses et une exposition, cette journée qui cible le grand public, mais également et surtout les étudiants et les lycéens, verra notamment la participation d’un certain nombre d’entreprises comme SIGMA, VIDZAR, HOMEOPHARMA et SALONE. Lesquelles parleront, entre autres de l’importance de la propriété industrielle, un concept qui connaît actuellement un certain dynamisme sinon un dynamisme certain. « Les actions de sensibilisation que nous avons menées depuis quelques années commencent à porter leurs fruits » a déclaré Christian Claude Ravoaraharison, lors d’un entretien que nous avons eu hier avec lui. De bons résultats qui se traduisent par des chiffres. En effet, en matière de marque, par exemple, l’OMAPI a enregistré 1 203 marques en 2016, contre 952 en 2015, soit une augmentation de 26,37%. « Nous avons réalisé des descentes de sensibilisation auprès d’un millier d’entreprises » a rappelé le D.G de l’OMAPI. Et des améliorations ont également été remarquées en matière de recherche d’antériorité qui était au nombre de 1 439 en 2016, contre 1 278 en 2015. Résultat positif également en matière d’invention où l’on a enregistré 36 demandes en 2016, contre 19 en 2015. En tout cas, ces résultats démontrent que l’innovation est en pleine relance actuellement.

Politique et stratégie nationale

Une relance consécutive à la mise en œuvre de la politique et stratégie nationale de propriété industrielle et de l’innovation. En effet, l’élaboration de cette stratégie a permis, d’une part, de recueillir les aspirations des parties prenantes et, d’autre part, de susciter les coopérations entre les opérateurs économiques et le monde de la recherche. Tous ces efforts ont mené à la mise en place d’un environnement propice à l’innovation. Par ailleurs, cette politique et stratégie de la propriété industrielle ont eu le mérite d’avoir été élaborée par plusieurs entités issues des secteurs publics et privés, du monde de la recherche, de l’enseignement, ainsi que du secteur juridique et celui de la sécurité. Par ailleurs, dans une démarche de transparence et de formation, l’OMAPI a participé activement à des salons et conférences-débats axés principalement sur la mise en relation des opérateurs économiques et du monde de la recherche. Sur le plan purement pratique, l’OMAPI privilégie les contacts avec les usagers. « L’instauration d’une relation conviviale et de confiance avec les déposants est primordiale pour l’Office. Par ailleurs, des visites auprès des déposants ont été réalisées et des conseils pour la rédaction des demandes ont été prodigués en vue de faciliter les démarches de dépôt de demande de brevet d’invention »

 

Bref, les efforts de l’OMAPI ont fini par produire de bons résultats. Actuellement, on assiste à une plus grande visibilité de l’Office qui se traduit par un raffermissement de la confiance que le public accorde à l’OMAPI et au système de propriété intellectuelle.

R.Edmond.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.