Union européenne : 20 milliards Ariary d’aide humanitaire

Jacaranda

Le cyclone Enawo et la sécheresse de cette année a causé 415 millions USD de pertes pour Madagascar. Face aux divers besoins, l’Union européenne a annoncé une aide humanitaire de 6,2 millions d’euros, soit 20 milliards d’Ariary pour cette année 2017, à travers la Direction générale pour l’aide humanitaire et la protection civile (DG ECHO). « Nous sommes solidaires avec les populations africaines. L’UE demeure déterminée à aider, les populations dans le besoin, où qu’elles se trouvent, et à n’abandonner personne », a déclaré Christos Stylianides, Commissaire européen à l’aide humanitaire et la gestion des crises. En effet, les 6,2 millions d’euros attribués à Madagascar afin de répondre aux besoins des populations les plus vulnérables du pays, frappées par le cyclone tropical Enawo ou affectées par les conséquences d’El Niño et de l’insécurité alimentaire qui en découle dans le Sud.

Concernant l’appui en réponse aux conséquences du passage du cyclone Enawo, un budget d’un million d’euros soit 3,3 milliards d’Ariary vient d’être débloqué pour contribuer au renforcement des capacités logistiques nécessaires à l’acheminement de l’aide humanitaire auprès des personnes sinistrées et pour fournir une assistance en matière de santé, d’eau et d’assainissement pour les ménages les plus affectés. Cet appui s’ajoute à ceux déjà mobilisés par l’Union européenne dans les jours suivants cette catastrophe avec notamment 500 000 euros ou 1,5 milliard d’Ariary, octroyés pour soutenir l’action des organisations de la société civile pour l’aide aux populations sinistrées. En matière de prévention et réduction des risques de catastrophes, un million d’euros sera également alloué, pour contribuer au renforcement de la résilience des communautés les plus vulnérables par l’intermédiaire d’actions de réduction de risques de catastrophes inclusives dans la région Est de Madagascar. Enfin, un budget de 4,2 millions d’euros, soit 13,4 milliards d’Ariary, est mobilisé pour poursuivre le soutien à l’action du Programme Alimentaire Mondiale et de l’UNICEF dans le Sud du pays afin d’aider les ménages affectés par l’insécurité alimentaire du fait de la grave sécheresse liée au phénomène El Nino. Il s’agira notamment de contribuer à améliorer la survie des enfants de moins de cinq ans en situation de malnutrition aigüe sévère et de fournir une assistance aux communautés en situation d’insécurité alimentaire, notamment dans les régions Androy, Anosy et Atsimo-Andrefana.

 

Recueillis par Antsa R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.