Orange Madagascar : 50 millions d’ariary de dons pour la SAVA

Orange Madagascar vient au secours des sinistrés du cyclone Enawo dans la SAVA. Une délégation conduite par le DG d’Orange Madagascar Michel Degland est descendue récemment à Sambava et Antalaha pour témoigner de son appui à la population. Le 24 avril, à Sambava, le DG d’Orange et son équipe ont rencontré plusieurs hautes personnalités de la région. Des rencontres qui ont abouti à la signature d’une convention de partenariat public-privé entre Orange et la région SAVA, pour l’octroi de dons d’une valeur de 50 millions d’ariary. Des matériaux de construction pour la réhabilitation des infrastructures de base ont été offerts par Orange Madagascar, à travers leur association dénommée Orange Solidarité Madagascar et pour leur contribution au développement économique et social de la Région SAVA.

Lesdits matériaux ont déjà été remis à chacun des établissements concernés : c’est le cas du Centre Hospitalier de Référence du District (CHRD2) d’Antalaha pour une valeur de 25 000 000Ar, du CEG d’Ambondrona – Antalaha : 12 500 000Ar ; de l’Ecole EZAKA, Moyenne et Grande Section : 5 395 200Ar.

 Transformation digitale « Chez Orange Madagascar, nous avons pris en compte la formidable potentialité de la Région SAVA et cette possibilité de développement. Nous allons ainsi continuer à accompagner la région, en développant les infrastructures de télécommunications, et en mettant à disposition de la population et des opérateurs économiques locaux des outils nécessaires pour ce faire » a expliqué Michel Degland. Et lui de rajouter dans son intervention que : « la qualité du réseau Orange est une vraie force qui nous permet de continuer à proposer des solutions de qualité afin de permettre l’intégration des nouvelles solutions numériques dans les activités des professionnels ». Michel Degland a également rencontré l’ensemble des opérateurs économiques de la ville de Sambava. Il s’agit pour Orange de procurer de nouveaux outils en matière de technologie dont très prochainement le lancement des 4G dans chaque district, et de recueillir directement leurs besoins en vue d’apporter les meilleures solutions pour le développement de leurs activités respectives et d’offrir ainsi la meilleure qualité de service.

       

REMI, Rakotonirina

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.