Douanes : Alliance renforcée entre Madagascar et Maurice

Jacaranda
Le DG des douanes, Eric Narivony Rabenja, en visite à Maurice.

Un nouveau Protocole d’accord lié aux récents développements technologiques est concocté par les Douanes de Madagascar et celles de l’île Maurice. En effet, de futurs échanges automatiques de données, par Référence Unique de l’Envoi (RUE) sont déjà en vue. Le DG des Douanes malgaches, Eric Narivony Rabenja effectue, actuellement, une visite de travail auprès de l’Administration douanière de l’île sœur, du 11 au 14 mai. Cette mission fait suite à la venue, au mois de novembre 2016, d’une délégation des douanes mauriciennes à Madagascar afin de favoriser une étroite collaboration entre les deux administrations. A noter que des efforts sont déjà entrepris par les Douanes de Madagascar et de Maurice, en vue d’une plateforme de coopération régionale en termes de renforcement de capacités et d’échanges d’informations. Durant sa mission à Maurice, le DG des Douanes, Eric Narivony a rendu une visite de courtoisie auprès de son homologue Vivekanand Ramburun, directeur du Customs Department ; ensuite avec le PDG de GasyNet a effectué une visite au DG de la Mauritius Revenue Authority (MRA), Sudhamo Lal. Au cours de l’entretien avec ce dernier, le sujet de la lutte contre les stupéfiants a été débattu. Si Madagascar est apparu depuis plusieurs années comme étant un pays de transit vers les îles de l’Océan Indien pour passer des drogues en tout genre, la situation a changé. Depuis août 2016, aucune saisie de drogue en provenance de Madagascar n’a été faite par les autorités mauriciennes, ce qui prouve l’efficacité de la collaboration entre les deux parties, selon le DG du MRA.  A noter que la rencontre qui se tient actuellement à Maurice est axée, entre autres sur les échanges de renseignements et le freeport. Une séance de démonstration des chiens renifleurs est également au programme.

Antsa R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.