Développement numérique : Des opportunités infinies pour les jeunes

Jacaranda

La Journée internationale des télécommunications a été célébrée à Madagascar le 16 mai dernier. Parmi les événements au programme figure une rencontre entre le ministre des Postes, des Télécommunications et du Développement Numérique, Neypatraiky André Rakotomamonjy, avec les élèves des classes de première et de terminale de l’Institution Sainte Famille. En effet, la jeunesse, qui représente la majorité de la population malgache, a toujours représenté une richesse pour le pays. D’après le ministre, cette rencontre est d’une importance majeure, car son département, ainsi que l’ensemble du Gouvernement, tiennent à prioriser la génération Y (Les « Digital Natives : ces jeunes nés entre les années 1980 et 1990) et la génération Z (Les ados nés après 1995). En exposant son parcours qui comprend une évolution du domaine privé vers l’institution publique, le ministre Neypatraiky Rakotomamonjy a mis en avant l’importance des TIC pour les jeunes qui doivent profiter du projet présidentiel « Numérique pour tous ».

Prudence. «  Le numérique est une force de développement mais il doit être considéré par les jeunes comme un outil de communication qui peut servir la société, mais également desservir. Avec plus d’un million d’utilisateurs, rien que pour Facebook à Madagascar, il est impératif que nos jeunes puissent la maitriser pour éviter les pièges et les dangers », a indiqué le ministre. D’après ses propos, le secteur du numérique comprend un potentiel considérable. Dans ce cadre, les opérateurs privés doivent favoriser la formation et l’emploi des jeunes dans cette branche. « Quant aux enseignants, il est important qu’ils incitent les élèves à développer leurs initiatives personnelles pour mieux les guider sur leurs éventuelles vocations et leurs métiers d’avenir. Il est essentiel que les grands incitent les plus jeunes à opter pour un chemin ambitieux et pourquoi pas de startuper ? La vision d’entreprendre doit être considérée à tous les niveaux de la société car l’ambition doit dépasser le simple fait d’avoir un emploi. Il faut avoir un travail qu’on aime et que chacun dans son rôle soit conscient que le travail qu’il apporte a un impact sur une entreprise voire même au niveau de la société dans laquelle nous évoluons », a soutenu le ministre Neypatraiky Rakotomamonjy.

 

Antsa R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.