Inclusion financière : Madagascar, un pays engagé

Jacaranda

En 2012, Madagascar s’est engagé à améliorer le taux d’accès de la population aux services de micro-finance par le biais de l’augmentation du taux de pénétration de 22,6%  à 37% en 2017, dans le cadre de la déclaration de Maya. D’autres chantiers ont en même temps fait l’objet d’un engagement du pays, dont entre autres, la réforme des lois et réglementations notamment dans le domaine du mobile banking et de la protection des consommateurs des services financiers ainsi que la disponibilité des données fiables à jour sur l’inclusion financière répondant aux normes internationales.

Objectif non atteint. Cinq ans après cet engagement, le pays a encore fait un grand pas vers l’inclusion financière par l’adoption de la stratégie nationale de la finance inclusive étalée sur une période de 2013 à 2017. La promulgation de la loi sur la monnaie électronique et la réalisation d’une enquête FINSCOPE consommateurs, ne sont pas en reste. En outre, Madagascar est le 2e pays de l’Afrique qui s’est engagé dans l’interopérabilité des services de monnaie mobile depuis septembre 2016. Cela permet un développement des échanges de services entre les opérateurs mobiles. Le taux de pénétration des ménages est aujourd’hui estimé à 31,4%. Ce qui pourrait atteindre les 34% d’ici à la fin de l’année. L’objectif de 37% ne sera pas ainsi atteint compte tenu des différents problèmes rencontrés par certaines institutions de micro-finance depuis ces dernières années avec des impacts négatifs quasi immédiats sur le secteur, a-t-on expliqué. En dépit de tout cela, le directeur général du Trésor, Pierre Jean Feno, a mentionné lors de son intervention à Maputo dernièrement, que des défis restent à relever pour Madagascar, notamment la mise à jour de l’enquête FINSCOPE Consommateurs tous les deux ans tout en ciblant aussi les PME. En fait, une formation y a été organisée par l’Alliance pour l’Inclusion Financière (AFI) suivie de la 5e table ronde annuelle des dirigeants de l’AMPI (African Mobile Phone financial Service Policy Initiative). Etant membre fondateur de l’AFI, Madagascar a été représenté par le DG du Trésor à Maputo.

Navalona R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.