EFOI Madagascar : Beaucoup plus de coopération avec les paysannes

Les membres d’EFOI ont été très actives durant l’IFPECO.

L’association Entreprendre au Féminin Océan Indien (EFOI), branche Madagascar passe à la vitesse supérieure et entreprend un vaste programme de coopération avec  les paysannes.

Développer la base, avant de passer à autre chose. Dorénavant c’est le leitmotiv des membres d’EFOI Madagascar. Lors de son assemblée générale qui s’est tenue la semaine dernière, EFOI a pris une importante décision se rapportant au développement  du monde rural et qui aura des impacts positifs sur les secteurs artisanal et industriel. Plus exactement sur les activités des femmes entrepreneurs membres de l’EFOI. « Nous sommes convaincues que le développement passe avant tout par une collaboration avec les  paysannes, qui sont à la base de nos activités » explique Railovy Andrianavalona, vice-Présidente d’EFOI Madagascar. D’où la décision de l’association  de s’ouvrir  aux paysannes regroupées au sein du « Fikambanan’ny Vehivavy Tantsaha ».

Force vive. Une intégration qui renforcera, à coup sûr, l’EFOI qui jusqu’à maintenant ne compte que 1500 membres. En effet, avec ses 21.000 membres, l’association des femmes paysannes sera une véritable force vive, au sein de l’EFOI. Une force vive qui sera constituée de véritables professionnelles de leurs métiers respectifs. « On les formera depuis la  plantation, la cueillette et la commercialisation de leurs produits »  selon toujours la vice-Présidente d’EFOI. En somme, EFOI opte pour un développement intégré, puisque la production des  femmes paysannes peut très bien servir de matières premières aux femmes entrepreneurs d’EFOI Madagascar.

Succès. Rappelons qu’EFOI Madagascar a été très active, durant le  festival IFPECO (Festival International des Plantes Ecologies et Couleurs), qui s’était déroulée  dans la capitale, la semaine dernière. L’IFPECO qui a été clôturé samedi dernier au Palais d’Andafiavaratra a été un véritable succès.  En effet, le festival a abouti à la mise en place  de points de ressources pour   les acteurs des colorants naturels. Par ailleurs les participants à l’IFPCO ont décidé de mettre en place un  réseau qui regroupera  les intervenants pour la biodiversité, de la richesse naturelle et plus particulièrement du potentiel en teintures et colorants naturels. Rappelons que l’IFPECO 2017 a réuni les artistes, designers, écologistes et opérateurs économiques. Les différentes manifestations ont été placées sous le signe du partage et de la découverte.

R.Edmond.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.