Fonds pour la formation professionnelle : Le secteur privé paiera 1% de la masse salariale brute


Les salariés bénéficieront d’une formation professionnelle. (Photo d’archives)

Le FIVMPAMA (Fivondronan’ny Mpandraharaha Malagasy) et le GEM (Groupement des Entreprises de Madagascar) ainsi que la Conférence des Travailleurs de Madagascar (CTM) se sont mis d’accord sur la création d’un fonds de financement de la formation professionnelle. Ce sera opérationnel à compter du 1er janvier 2018. Ces partenaires sociaux ont exprimé une convergence d’opinions concernant entre autres, le paiement d’une cotisation à la charge des employeurs du secteur privé à hauteur de 1% de la masse salariale brute. Ce sera formalisé dans le cadre d’un projet de loi qui est en cours de transmission au Conseil de Gouvernement, a-t-on appris.

Protocole d’accord signé. En outre, une association de droit privé et d’utilité publique ayant pour vocation de financer le développement de la formation professionnelle continue à Madagascar, sera créée dès que possible, et ce, dans le cadre d’un partenariat étroit entre les partenaires sociaux et le pouvoir public et en collaboration avec les secteurs professionnels prioritaires et les acteurs économiques du pays. Notons qu’un protocole d’accord vient d’être signé solennellement entre les partenaires sociaux à la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Antananarivo (CCIA) pour formaliser tout cela.

Collecté par la CNaPS. Par ailleurs, les partenaires sociaux ont convenu de signer une convention de gestion avec la CNaPS (Caisse Nationale de Prévoyance Sociale) afin que celle-ci assiste le Fonds de financement de la formation professionnelle en tant que besoin, dans la collecte de cette cotisation formation. Ils ont également sollicité le pouvoir public ainsi que les partenaires techniques et financiers à les accompagner dans la mise en œuvre de ce projet stratégique en leur accordant une subvention de démarrage. Celle-ci permettra à l’association de droit privé et d’utilité publique d’engager, dès sa création, tous les processus nécessaires pour que le fonds puisse être opérationnel au début de l’année prochaine, a-t-on conclu.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.