Programme du Gouvernement : La réduction de la pauvreté mise en avant

Le face à face entre le Gouvernement et l’Assemblée Nationale a commencé hier. Avant d’ouvrir le débat, les membres du Gouvernement conduits par le Premier ministre Olivier Mahafaly Solonandrasana ont présenté leurs réalisations, ainsi que leurs stratégies pour le développement. « Les actions entreprises sont toutes basées sur le Plan National de Développement. Elles sont surtout marquées par la réduction de la pauvreté, de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption », a affirmé le chef du Gouvernement dans sa présentation. Si les experts tablaient pour l’exercice 2016, sur un taux de croissance de 4,5%, la réalisation n’a été que de 4,2%. Selon le Premier ministre, le passage du cyclone, la dépréciation de l’Ariary, ainsi que le faible décaissement des financements extérieurs seraient les causes de cette faible performance. Néanmoins, quelques secteurs ont fortement contribué à la croissance, d’après ses dires. Il s’agit de l’agro-industrie, des auxiliaires des transports, du tourisme, du BTP (Bâtiment et travaux publics), ainsi que de la zone franche industrielle.

Développement humain. Le taux d’inflation en 2016 était à 6,7% et le taux de pression fiscale à 10,9%. Ce qui représente une réalisation satisfaisante, par rapport aux prévisions. Au niveau des dépenses, le Gouvernement a priorisé les dépenses sociales et celles liées à la création d’emplois. D’après le rapport d’exécution, 319 sous-projets d’infrastructures sociales de bases ont été réalisés avec un budget de 2,51 milliards d’Ariary. En outre, 76 communes ont bénéficié d’interventions dans le cadre du projet PIC 2 (Pôles intégrés de croissance). Pour la population vulnérable, des transferts monétaires de 3,338 milliards d’Ariary financés par la Banque Mondiale, ont été attribués à 180.705 bénéficiaires. A part cela, 73.080 ménages ont bénéficié de transferts non conditionnels ; et 36.141 ménages, de transferts conditionnels liés à la scolarisation des enfants.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.