Filière d’exportation : Relance de la culture de lingot blanc de Miandrivazo

Faly Export distribuant les produits d’hygiène dans sa zone d’intervention.

Les activités de RSE doivent être inscrites dans la politique de développement des filières, selon Faly Rasamimanana, le directeur général de Faly Export, qui plus est le promoteur du label référentiel HOREB à Madagascar.

La production de haricots de Miandrivazo avait une notoriété mondiale. Mais le pays a perdu une part de marché en raison de la dégénérescence de la qualité de ce produit d’exportation très prisé sur le plan international. Des projets de développement ont contribué à relancer cette filière porteuse en appuyant les petits exploitants agricoles. « Mais depuis que nous avons promu l’exportation de ce grain sec, il y a deux ans, nous avons encore constaté un mélange de deux variétés dans le même sac, alors que la variété exportable est le lingot blanc », a évoqué Faly Rasamimanana, le Directeur général de Faly Export, lors d’une rencontre avec la presse hier. Face à cette situation, « Nous avons effectué une descente sur le terrain afin d’identifier les contraintes ne permettant pas à ces producteurs de fournir des produits de qualité et en quantité. Et après avoir apporté des solutions dans le cadre du système inclusif et durable, HOREB (Hygiène, Organisation et Restauration de l’Environnement et de la Biodiversité), que nous avons initié, nous avons relancé la culture de lingot blanc dans le district de Miandrivazo, et ce, avec l’implication effective des autorités locales, dont entre autres  le Chef de district », a-t-il poursuivi.

Charte HOREB. Parmi les contraintes, cet opérateur économique a soulevé entre autres, la propagation de la bilharziose affectant la population locale à cause de la défécation à l’air libre et à l’exposition à l’eau contaminée et non potable. Dans le cadre de ses activités de RSE (Responsabilité Sociétale d’Entreprise) via le système HOREB, la société Faly Export a distribué des médicaments pour traiter cette maladie parasitaire dans le « fokontany » de Tsarafidy. Des « Sur’eau » ainsi qu’une pompe à eau manuelle ont été également offerts pour permettre à la population locale d’accéder à l’eau potable. Cette société exportatrice distribue ce produit de purification d’eau tous les deux mois afin de lutter contre la diarrhée dans sa zone d’intervention. En outre, quatorze latrines y ont été installées. « Nous sensibilisons les exploitants agricoles ainsi que leurs familles respectives bénéficiaires de cette donation à respecter cette bonne pratique d’hygiène. C’est inscrit dans la charte HOREB. L’objectif consiste à améliorer la santé de ces producteurs pour qu’ils puissent avoir plus de rendement de productivité. Et six tonnes de semences de variété lingot blanc leur ont été distribuées gratuitement afin de relancer la culture de ce produit d’exportation. La récolte est prévue en août prochain », a expliqué Faly Rasamimanana.

Ravagés par les rats. Mais ce n’est pas tout ! Le retard de l’arrivée des pluies a eu des retombées économiques négatives pour le secteur agricole dans le district de Miandrivazo lors de cette campagne. Pire encore, la majorité des cultures des paysans est actuellement ravagée par les rats.  La société Faly Export a ainsi apporté son aide en vue d’une dératisation massive. Un projet de reboisement est également prévu au niveau des sources d’eau, et ce, en collaboration avec le district de Miandrivazo afin d’éviter le tarissement des lacs.  Bref, « Les activités de RSE doivent être incluses dans la politique des filières car cela permet d’améliorer la production tant en qualité qu’en quantité. L’implication du secteur privé dans le développement de ces filières permet entre temps de développer les zones productrices tout en luttant contre l’insécurité », a conclu ce promoteur du label référentiel HOREB.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.