FMI – Banque Mondiale – BAD : Confiance et financements acquis pour Madagascar

Jacaranda
Le ministre des Finances et du Budget avec le vice-gouverneur de la Banque Centrale, lors de la présentation officielle des acquis financiers de Madagascar.

La confiance des bailleurs de fonds envers Madagascar s’améliore davantage. Mercredi dernier, les institutions de BrettonWoods et la BAD l’ont confirmé, après leurs réunions de Conseils d’Administration respectifs.

Le ministre des Finances et du Budget, Gervais Rakotoarimanana l’a annoncé officiellement hier en conférence de presse. Le Conseil d’Administration du Fonds Monétaire International (FMI) a approuvé la première revue du Programme économique de Madagascar appuyé par la FEC (Facilité Elargie de Crédit). Ce qui amène au décaissement de la deuxième tranche de la FEC de 86 millions USD, soit environ 275,2 milliards d’Ariary. De son côté, le Conseil d’Administration de la Banque Mondiale a également approuvé le nouveau Cadre de partenariat pays qui soutiendra la résilience et la croissance inclusive à Madagascar, avec un financement de 1,3 milliard USD, soit près de 4160 milliards d’Ariary, pour la période 2017-2021. Il s’agit d’un des plus grands engagements de financement annoncé à la Conférence des bailleurs et des investisseurs en décembre 2016. Par ailleurs, la Banque Africaine de Développement (BAD) a également approuvé le Document Stratégie Pays, suivant les cinq priorités de cette institution.

Additionnel. L’exécution du Programme économique de Madagascar soutenu par la FEC est satisfaisante, selon la première évaluation réalisée par la Mission du FMI. La première revue a examiné et observé la performance économique et financière de Madagascar, durant la première période de juillet à décembre 2016. Outre le décaissement de la deuxième tranche de la FEC, cela a occasionné l’approbation, par le Conseil d’Administration du FMI, d’une augmentation du montant de la FEC de 30,55 millions DTS, portant l’accord triennal jusqu’à un montant de 250,55 millions DTS (environ 347,5 millions USD). D’après le ministre Gervais Rakotoarimanana, cette approbation du FMI conditionne également la confiance des autres bailleurs de fonds envers Madagascar.

Inclusive. En ce qui concerne le nouveau Cadre de partenariat pays que la Banque Mondiale a approuvé, un fonds de 1,3 milliard USD sera alloué pour l’amélioration de la résilience des personnes vulnérables et d’une croissance forte, inclusive et durable, et à mobiliser les investissements privés. Pour ce dernier point, le programme se fixe comme objectif de doubler le taux d’accès à l’énergie à Madagascar, afin de favoriser les activités productives.

Antsa R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.