Douane : Le SEMPIDOU annonce la fin de la grève pour la continuité des services publics

Le SEMPIDOU a finalement choisi la voie de la sagesse en primant le dialogue avec l’administration douanière.

Les  usagers de l’administration des douanes peuvent souffler. Les syndicalistes annoncent la fin de la grève après discussion avec les autorités compétentes, dont notamment la Direction générale des Douanes.

Bonne nouvelle pour les opérateurs économiques et les consommateurs. Le syndicat des employés des douanes (SEMPIDOU) a décidé de cesser la grève. Vendredi dernier, les agents des douanes ont tenu une assemblée générale coprésidée par le président national du SEMPIDOU, le représentant de la Direction Générale des Douanes et le président de l’Amicale des inspecteurs des Douanes.

Instructions. D’après les informations fournies, les membres du syndicat ont décidé d’arrêter la grève et de reprendre leurs services respectifs, pour se conformer aux instructions du ministère des Finances et du Budget à l’intention des agents de cesser la grève et de reprendre le travail sans poser une quelconque condition ni autre délai. Cependant, cette assemblée générale a également décidé la mise en place d’une plate-forme de dialogue, pour faciliter les discussions relatives aux droits et obligations des agents des douanes. En effet, les parties prenantes visent à exclure tout recours à la grève, afin qu’il n’y ait plus d’impacts au niveau du service public. En tout cas, cet arrêt de la grève des douaniers ne peut que réjouir le milieu économique en général. Faut-il en effet rappeler que la perturbation au niveau de ce grand service  public qu’est la douane fait extrêmement mal à l’économie nationale.

Manque à gagner. D’après  les chiffres annoncés par le SEMPIDOU lui-même, une seule journée d’arrêt des procédures de dédouanement peut coûter à l’Etat pas moins de 5 milliards de manque à gagner.  Par ailleurs, les opérateurs économiques intervenant dans le commerce international soufrent énormément de cette grève, dans la mesure où leurs activités s’en trouvent bloquées. D’ailleurs, à plusieurs reprises, les groupements d’entreprise ont lancé un appel à l’arrêt de ce mouvement de grève. Bref, l’esprit de dialogue dont ont  fait preuve l’administration des douanes et le SEMPIDOU a fini par résoudre ce problème dont les conséquences sur l’économie allaient être catastrophiques si la grève persistait dans le temps.  Normalement dès aujourd’hui, les opérations relatives au dédouanement des marchandises reprennent leurs cours normal. Au grand bonheur des opérateurs, mais également des particuliers usagers de la douane.

R.Edmond et Antsa R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Les syndicats ne sont que des machines à perdre….ils entraînent leurs fidèles dans des revendications fortes….pendant quelques jours puis, reprennent leurs occupations professionnelles,sans rien obtenir…ce ne sont pas des combattants…mais des cons battus sans combattre…

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.