FIVMPAMA : Une nouvelle antenne dans la région de Diana


Bmoi

Jacaranda
Le président national discutant avec les membres de l’antenne régionale du FIVMPAMA à Diégo.

Les opérateurs dans le secteur privé ont beaucoup de défis à relever dans le contexte économique actuel. Pour les accompagner, le Fivmpama continue de mettre en place des antennes régionales.

Le déploiement du groupement du patronat malagasy (FIVMPAMA) au niveau des régions constitue une des priorités du président national, Erick Rajaonary. La preuve, neuf antennes régionales sont maintenant mises en place, depuis juin 2016. Celle de la région de DIANA, qui est une des régions à fort potentiel, vient d’être installée, lors d’une réunion de constitution qui a eu lieu les 10 et 11 juillet derniers dans le chef-lieu de région, à Antsiranana.

Attentes élevées. En fait, «  notre principe étant de lancer le processus de développement à partir de la base. La mise en place des antennes régionales répondront aux besoins des opérateurs locaux. A titre d’illustration, ceux-ci seront appuyés et accompagnés en matière de renforcement de capacités et de compétences,  notamment dans le cadre juridique », a-t-il fait savoir. L’objectif de FIVMPAMA est également de faire du secteur privé un véritable acteur du développement de la Grande Ile. « Les opérateurs locaux ont surtout besoin d’un renforcement de compétence notamment la formation professionnelle. Nos attentes sont élevées quant à la mise en place de cette nouvelle structure. Nous espérons que cette antenne régionale nous aidera à la recherche de financement, un des grands problèmes des petites et moyennes entreprises. Elle doit favoriser également l’intégration des opérateurs économiques de la région de Diana dans un plus grand réseau tant à l’échelle nationale qu’internationale » avance Stephano Todivelou, le président de l’antenne de FIVMPAMA à DIANA.

Atouts et défis. Par ailleurs, l’installation de cette antenne régionale du groupement à DIANA arrive à point nommé. En effet, la région présente des atouts considérables sur le plan économique mais elle a aussi des défis à relever à l’instar des autres régions de la Grande Ile. Le tourisme, l’agriculture et l’industrie sont entre autres, des domaines dans lesquels la région a d’énormes potentialités. Mais les opérateurs dirigeant des Petites et Moyennes Entreprises manquent souvent d’informations et ne disposent pas assez de compétences pour bien développer leurs activités.

Navalona R.

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Bravo et félicitations Mr Le Président. Faly izahay mbola Diego !

Laisser un commentaire