Coopérations décentralisées : 245 projets réalisés depuis les premières Assises France-Madagascar

Jacaranda
Réunion du Comité d’organisation des Deuxièmes Assises de la Coopération Internationale des Collectivités « Malagasy » et Françaises, hier au Carlton.

Une délégation française de 200 membres sera à Madagascar pour participer aux Deuxièmes Assises de la Coopération Internationale des Collectivités « Malagasy » et Françaises, qui se tiendront au Carlton Anosy du 24 au 26 octobre prochain.

 Outre les échanges d’expériences et la recherche d’opportunités de partenariat, le marketing territorial des Collectivités Territoriale Décentralisées (CTD) sera également mis en avant durant les Assises organisées avec la France et les pays francophones. En effet, des salons d’expositions sont prévus, dans ce cadre, au Toit de Tanà – Carlton, au siège du FDL (Fonds de Développement Local) et au Ministère des Affaires étrangères à Anosy. D’après le Secrétariat exécutif du Comité malgache de pilotage (COPIL Madagascar) de ces deuxièmes assises, cet événement sera l’occasion de trouver des partenaires de développement, surtout pour les Communes. « 450 participants sont attendus durant ces rencontres de trois jours. Pour Madagascar, 200 représentants des CTD et des hautes autorités seront au rendez-vous. La délégation française comptera également 200 membres constitués de maires élus, de sénateur et d’autres autorités françaises. Par ailleurs, à la différence de la première édition, ces deuxièmes assises verront également la participation de représentants de pays francophones, à l’exemple du Sénégal, du Maroc, etc. », a annoncé Roger Mahazoasy, secrétaire exécutif du COPIL Madagascar et également directeur de la Coopération Décentralisée auprès du Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation.

Acquis. Pour les promoteurs des assises, les CTD sont celles qui connaissent le mieux les priorités et les stratégies les plus efficientes pour le développement local. Cette optique est, en effet, justifié par les impacts des premières assises organisées en 2006 avec 350 participants. Depuis cette première édition, 245 projets ont été réalisés dans le cadre de partenariats décentralisés. A noter que le Décret 2015-958 du 15 juin 2015 autorise désormais les CTD à nouer des partenariats directs avec des collectivités issues de pays ayant une relation diplomatique avec Madagascar. La France en fait partie. Malgré cette possibilité, seulement la moitié des 22 Régions à Madagascar dispose de coopérations internationales décentralisées. Pour les communes, cette proportion est d’autant plus faible. Et pourtant, ce n’est pas la volonté qui manque. D’après les organisateurs des assises, plus de 471 participants se sont déjà inscrits aux rencontres de ce mois. « Pour intégrer tout le monde, nous promouvons également le concept d’intercommunalité », a affirmé le secrétaire exécutif du COPIL Madagascar. En effet, une réunion constitutive d’organisation intercommunale se tient, ce jour même au Motel Anosy, avec la participation de 60 communes rurales. Plus forte et plus représentative, cette organisation participera aux assises du 24 au 26 octobre où seront abordées plusieurs thématiques comme la gouvernance locale, la promotion des jeunes, l’assainissement et l’hygiène, l’accès à l’eau potable et les catastrophes naturelles, etc.

Antsa R.

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.