Trafic aérien : Une forte croissance en Afrique

Jacaranda
Le deuxième Airbus A 340 d’Air Madagascar cloué au sol à Ivato, depuis des mois est le symbole de la crise de l’aérien malgache.

Alors qu’à Madagascar c’est encore l’inconnu quant à l’avenir de la compagnie aérienne nationale, dans certains pays africains, le secteur aérien est en pleine croissance.

Air Madagascar aura-t-elle sa place dans le futur visiblement prometteur du secteur aérien africain ? C’est ce qu’espèrent en tout cas, les dirigeants actuels qui ont décidé de céder à Air Austral, la majorité des actions de la compagnie nationale aérienne. En devenant le partenaire stratégique, Air Austral qui est une compagnie d’envergure régionale aura le dernier mot sur la gestion de la compagnie. Besoa Razafimaharo le nouveau D.G de la compagnie est en tout cas bien placé pour mener à bien le redressement conformément au Business Plan. Il est condamné à réussir si l’on vient à constater qu’Air Madagascar ne soit pas à la traîne des autres compagnies du continent africain, lesquelles connaissent actuellement une forte croissance.

Performance. « Les nouvelles destinations et l’optimisme en Afrique ont contribué  à une forte croissance des arrivées de vols internationaux sur le continent en 2017 » lit-on notamment dans un article de l’Agence Ecofin qui cite les dernières données du cabinet d’analyse des voyages, ForwardKeys. Les chiffres ont été rendus publics, mercredi dernier, lors de l’Aviation Africa forum 2017 qui s’est tenu du 10 au 12 octobre dernier à Kigali, la capitale rwandaise. Les données de ForwardKeys révèlent en effet,  « une augmentation de 13,3% des arrivées en 2017 (janvier à septembre), par rapport à la même période, l’année dernière. Cette performance s’explique essentiellement par une croissance nette de 82 lignes et une forte augmentation des vols provenant du continent américain, en hausse de 17,8%, de l’Europe (12,7%), et de l’Asie-Pacifique (16,4%). Les vols entre pays africains ont, quant eux, augmenté de12,5% ».

Moteurs. «Je suis très heureux de constater une croissance aussi forte du trafic aérien vers l’Afrique. Cependant, il est à noter que la demande des consommateurs et l’investissement des compagnies aériennes ont été plus importants dans les voyages en provenance des autres continents que ceux entre les pays africains. Je voudrais penser que les discussions d’AviaDev encourageront les compagnies aériennes à lancer plus de vols sur le continent.», a déclaré Jon Howell, directeur général d’AviaDev. L’Egypte, la Tunisie, le Maroc, la Tanzanie, l’Afrique du Sud sont les principaux moteurs de cette croissance. Selon Olivier Jager, directeur général de ForwardKeys, l’aviation africaine affiche une croissance extrêmement saine. La tendance devrait s’améliorer pour le reste de l’année. Les chiffres montrent que les réservations de voyage en Afrique du 21 septembre à la fin de l’année, sont de 15,2% supérieures à celles de l’année dernière, en raison des réservations anticipées aux Etats-Unis, en Europe et en Asie-Pacifique.

Recueillis par R.Edmond.

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.