Concours de Hackaton : Accompagnement des gagnants à la création de leurs « start-ups »

Le concours de Hackaton #RiSk[Solutions] sur la cyber sécurité est organisé en octobre 2016 par l’ONG Habaka en collaboration avec le Centre d’information et de documentation scientifique et technique (CIDST) et l’Organisation internationale de la francophonie (OIF).  A part les lots gagnés, les gagnants bénéficient d’un accompagnement étalé sur une année pour faire le suivi des équipes-projets leur permettant de créer leurs « start-ups ». Ces gagnants sont répartis en trois équipes composées au total de douze membres.

Prototype. Pour ce faire, ils ont bénéficié d’une formation en « hard skills » durant le premier trimestre. Il s’agit notamment d’une formation en matière de gestion de l’outil de collaboration appelé « Confluence Trello & Smartsheet »,  de l’intelligence artificielle, de l’initiation à l’entrepreneuriat et de l’appui à la création d’un modèle d’affaires ou « business model » ainsi qu’en « mentoring » technique servant à aider les équipes gagnantes à produire le prototype de leurs produits. Au terme de cette séance de formation, les bénéficiaires ont exprimé leur satisfaction en découvrant beaucoup de choses. Ils ont appris entre autres à créer des prototypes tout en élaborant un budget de leur projet.

Coaching. Par ailleurs, ces trois équipes gagnantes bénéficieront d’une formation en « soft skills » pour la prochaine étape. C’est un coaching dans le domaine du marketing et du leadership offert par David Rakotomalala, un expert résidant aux Etats-Unis. Une formation professionnalisante en langues française et anglaise leur sera également prodiguée. L’objectif consiste à améliorer la performance individuelle de chaque participant afin qu’il puisse se distinguer et réussir dans ses activités, a-t-on communiqué auprès du CIDST.

20 000 Euros. Notons que le concours de Hackaton  #RiSk[Solutions] a été doté de trois prix de 20 000 Euros au total. Le « hackaton » est un marathon d’innovation qui consiste pour les participants à créer des solutions numériques innovantes. Pour le cas de la cyber sécurité, il s’agit d’élaborer des solutions contre les risques informatiques prioritaires selon les politiques publiques du pays. Et il faut rappeler que Madagascar a une loi sur la cybercriminalité pour parer à ces risques. Les solutions présentées par les participants au concours de « hackaton » sont appelées à contribuer à mieux gérer ces risques.

Sélection. En effet, ce concours était ouvert aux jeunes professionnels malagasy du numérique comme les développeurs, les designers et les administrateurs systèmes. Les participants réunis en équipe-projet de deux à cinq personnes étaient prévus être au nombre de 50 personnes issues de la capitale et des régions. Mais le concours a intéressé de nombreux jeunes et plus de 80 inscriptions ont été enregistrées. Et il a donc fallu procéder à une sélection. L’ONG HABAKA en partenariat avec le CIDST a l’habitude d’organiser régulièrement des « hackatons » dont l’événement annuel est baptisé « Science Hack Day ». C’est un « hackaton » organisé tous les ans dans de nombreuses villes du monde dont Antananarivo.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire