Budget participatif : Plus de 200 communes adoptent la démarche



Jacaranda
Atelier de capitalisation des expériences en budget participatif, au Carlton Anosy.

250 acteurs dont 184 maires se réunissent au Carlton Anosy pour la capitalisation des expériences. Inclusivité, transparence, état de droit, efficacité et efficience, sont les avantages du budget participatif, d’après les témoignages.

Faire de grandes réalisations avec peu de moyens ! C’est la possibilité offerte par la pratique du budget participatif, selon le Réseau malgache des communes qui pratiquent cette démarche (Réseau BP). « Avec 9 millions d’Ariary, nous pouvons réaliser des travaux jusqu’à une valeur de 24 millions d’Ariary, grâce à la participation des bénéficiaires, depuis la conception du projet jusqu’à son exécution », a affirmé Christian Rakotobe Andrianaivo dit Boni, président du Réseau BP, également maire d’Alakamisy Fenoarivo. Cette optique est partagée par les maires qui participent à l’atelier qui se tient les 13 et 14 décembre à Anosy avec l’appui de la Coopération allemande (GIZ). En effet, le budget participatif a été lancé à Madagascar en 2004, initié par la commune d’Ambalavao Atsimondrano et s’est immédiatement étendu sur quatre régions, grâce à son efficience.

Tache d’huile. Jusqu’à aujourd’hui, le réseau BP poursuit la sensibilisation et l’accompagnement des communes pour vulgariser cette approche participative. « Dans cette démarche, il y a bien évidemment la concertation avec la population locale pour l’élaboration d’un projet. Un comité d’exécution et un comité de suivi-évaluation sont ensuite constitués pour la mise en œuvre. Les bénéficiaires apportent dans ce cadre des participations en nature ou en numéraire. C’est pour cela qu’il est possible de faire de grandes choses, malgré les moyens limités », a expliqué le président du Réseau BP. Ce concept, déjà pratiqué dans de nombreux pays, fera certainement l’objet de coopération décentralisée avec les opportunités qui se présentent aux communes durant les 2e Assises franco-malgaches qui se tiendront à Antananarivo du 5 au 7 mars 2018.

Antsa R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.