ONE : 58 permis environnementaux délivrés cette année



Jacaranda

En application de la Charte d’accès à l’information, l’Office National pour l’Environnement (ONE) veut jouer la transparence en publiant les 58 permis environnementaux qu’il a octroyés cette année. Parmi lesquels, 27 permis ont été délivrés durant le second semestre de l’année. Certains opérateurs ont effectué une mise en conformité de leurs unités de production vis-à-vis de la législation environnementale. Cela porte entre autres sur, la production d’eau minérale à Ankazobe, la confection de textile dans la partie d’Atsimondrano et de la production de gaz à Toamasina. Une mise en conformité de l’unité d’exportation de poissons d’ornementation dans la région de DIANA, de l’exploitation d’un site éco-touristique à Nosy-Be et d’un abattoir de poulet à Anosimanjaka, n’est pas en reste. Par contre, d’autres opérateurs ont demandé un permis environnemental relatif à l’extension de leurs activités.

Infrastructure routière. Il s’agit notamment de l’extension de l’exploitation minière à Andranomavo Mananjary et de l’extension de l’exploitation de concombre de mer dans la région Atsimo-Andrefana. Par ailleurs, des promoteurs de projets se sont soumis à une étude d’impact environnemental pour pouvoir les mettre en œuvre. On peut citer, entre autres, le ministère auprès de la Présidence en charge des Projets présidentiels, de l’Aménagement du Territoire et de l’Equipement qui a lancé trois projets concernant les infrastructures routières. Le premier projet constitue la construction de la rocade reliant l’axe Nord-Est et Est d’Antananarivo. Le 2e projet porte sur la réhabilitation de la route RNT 12 A desservant Taolagnaro et Vaingandrano tandis que le 3e projet concerne la réhabilitation de la route RNT 13 reliant Taolagnaro et Amboasary.

Secteur industriel. Au niveau du secteur minier, il y a deux projets d’exploitation de graphite à Brickaville et à Toamasina II par deux promoteurs différents et un projet d’exploitation de saphir et de corindon par un opérateur malgache à Ilakaka. Deux autres opérateurs ont également eu un permis environnemental leur permettant de lancer leurs projets d’exploitation aurifère à Malaimbandy Miandrivazo et à Vohilava Mananjary. Un projet d’exploration de calcaire à Soalara dans le district de Toaliara II dans la région Atsimo-Andrefana ainsi que des projets d’exploitation de carrière à Toamasina et à Antsiranana peuvent être également menés après la délivrance d’un permis environnemental par l’ONE. Parlant du secteur industriel, il n’y a que deux projets, la création d’une unité de transformation de légumes à Antsirabe et la mise en place d’une unité de confection de textile à Ambohimahitsy.

Navalona R. 

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.