Douanes : Fin de la menace de grève



Jacaranda
Le SEMPIDOU ne fera pas grève, selon son président.

Le préavis de grève, déposé par le SEMPIDOU (Syndicat des employés des Douanes) auprès du ministère des Finances et du Budget, n’est plus valable, d’après la déclaration faite hier par le président du syndicat, Herizo Ramanambola Andrianavalona. « Nous avons réclamé une rencontre avec le ministre Vonintsalama Adriambololona et cela est chose faite. Des discussions se sont tenues mercredi et jeudi dernier. On a abordé le cas des primes de motivation pour les douaniers que nous avons déjà réclamées en 2017, mais finalement, on a trouvé une autre solution durable. Il n’est donc plus question de prime. Des rencontres sont encore prévues pour discuter de la mise en œuvre de cette solution », a-t-il annoncé. Malgré les questions répétitives des médias, ce représentant du SEMPIDOU n’a pas voulu dévoilé cette fameuse « solution pérenne ». Serait-ce un autre avantage particulier pour les douaniers ? Ou est-ce l’abandon des contrats de performance qui engendre des contrôles sur la manière de travailler ? Dans tous les cas, ce mouvement représente un « clin d’œil » du président actuel aux membres du SEMPIDOU, qui vont procéder cette année au vote des nouveaux membres de bureau du syndicat.

 

Antsa R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.