Ambatovy : Soutien d’urgence pour la réhabilitation des dégâts cycloniques

Tractopelle et camions- bennes d’Ambatovy à la rescousse pour les interventions d’urgence post-cycloniques à Toamasina.

Ambatovy est une entreprise socialement responsable. Elle vient encore de le démontrer en apportant son appui aux sinistrés du cyclone Ava à Toamasina. A la demande des autorités locales, Ambatovy a en tout cas fait preuve d’une rapide réactivité en apportant son appui à la population victime des dégâts cycloniques. En effet, dès le samedi 6 janvier, la compagnie a envoyé une équipe de nettoyage composée d’une tractopelle et de camions-bennes qui vont travailler pendant une semaine pour participer au dégagement des routes et à l’enlèvement des débris.

Ambatovy a également appuyé la 4e Unité de Protection Civile à Toamasina  en lui octroyant 1 000 litres de carburants. Un appui logistique qui a permis à l’UPC Toamasina d’utiliser  ses camions pour la réhabilitation des sites endommagés. Par ailleurs Ambatovy a pris en charge la restauration des militaires affectés à ces travaux à raison de 80 repas par jour pendant la semaine.  Enfin, 2 500 litres de carburants supplémentaires ont été remis aux autorités hier, pour les travaux relatifs à la journée nationale pour l’assainissement.  « Ambatovy se réjouit de pouvoir se retrouver avec tous ses employés, sains et saufs, sans exception, et effectue actuellement une évaluation complète des impacts du cyclone sur ses installations » annonce-t-on auprès de la compagnie qui est obligée de retarder la reprise de la production. « Les évaluations préliminaires ayant permis d’identifier des dommages nécessitant des réparations et qui retarderont la reprise de la production jusqu’à la fin du mois de janvier ».

R.Edmond.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Une entreprise vraiment responsable car les responsables eux ont fui la ville pour se gaver à Iavoloha.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.