FIVMPAMA : Au chevet des entreprises sinistrées dans l’ Atsinanana

Des actions sociales conjointes entre Guanomad et Huilerie de Melville

Face à  l’ampleur des dégâts occasionnés par le passage du cyclone Ava dans la région Atsinanana, le FIVMPAMA manifeste sa solidarité envers les entreprises touchées membres de ce groupement.

En visite à Toamasina jeudi dernier pour constater les  dégâts du cyclone Ava dans le secteur économique, Erick Rajaonary, président du FIVMPAMA, a vu de près l’ampleur des dommages subis par les membres de l’antenne de ce Groupement patronal à Atsinanana. « Presque tous nos membres sont touchés. Pour les uns, les toits se sont envolés et les ateliers inondés. Pour les autres, c’est toute une plantation qui a été décimée », lui explique Gaëtan Etancelin, membre de la branche locale. La visite a été synonyme d’encouragement pour les membres dont la plupart est encore en pleine phase d’évaluation des dégâts. Le Président du FIVMPAMA a tenu une réunion de travail avec les membres de la branche locale, avant de visiter quelques entreprises touchées, notamment la plantation de palmiers de Melville du groupe Savonnerie Tropicale, ravagée à 50% après le passage du cyclone Ava.

Un appel lancé. « Venir rencontrer les membres sinistrés, nous trouvons que c’est un geste noble. Pour nous, le soutien mutuel entre membres est très important. Nous ne nous sentons plus seuls, car avec cette visite du Président, c’est tout le FIVMPAMA national qui est à nos côtés », remarque le responsable du site. Le Président du FIVMPAMA, tout en signalant que le devoir de solidarité devant de telles calamités est l’affaire de tous, a lancé un appel à l’endroit de l’Etat pour faire respecter les normes et standards de construction des infrastructures pour renforcer la résilience du tissu économique national. Il a aussi soutenu la requête des entrepreneurs et acteurs économiques pour la mise en place d’un dispositif destiné à les accompagner sur le chemin de la reconstruction, notamment la création d’un fonds de sauvetage économique pour les aider à pallier les difficultés financières qui s’annoncent dans les jours et semaines à venir.

Aides offertes. Par ailleurs, lors de cette descente à Toamasina, Erick Rajaonary, a également visité la commune rurale d’Amboditandroho, située à une vingtaine de kilomètres de Toamasina. Cette localité, comptant environ 5 000 habitants, a subi de plein fouet les effets du cyclone Ava avec des champs décimés et l’école primaire détruite. Des catastrophes qui s’ajoutent au fait que les habitants de la commune vivent toujours dans le noir, n’ayant jamais connu l’électricité. Pour les aider à faire face à ses difficultés post-cycloniques, Guanomad par le biais de son pôle RSE « Ho Maitso ny Tontolo », a distribué des produits de première nécessité et des engrais à plus de 300 familles des « Fokontany » Amboakarivo et Mahatsara. Des aides très appréciées dans un contexte de hausse généralisée des prix. De son côté, la Huilerie Melville a offert des lots de semences afin de relancer leurs activités agricoles.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.