Pension de retraite : L’AAM réclame une disposition spéciale

L’Association des Anciens Militaires (AAM) a changé de requête après une rencontre avec les techniciens du Ministère des Finances et du Budget. L’alignement de grille indiciaire réclamé par cette association a déjà été effectif depuis 2008.

 

Une augmentation trompe l’œil ! C’est ainsi que l’Association des Anciens Militaires (AAM) qualifie l’alignement de la grille indiciaire accordé par l’Etat. En effet, les représentants de cette association, conduite par son président Jean Solo Randrianasimanana, ont été reçus hier par les représentants du Ministère des Finances et du Budget (MFB), qui ont affirmé que l’application de l’alignement de la grille indiciaire a été mise en œuvre depuis 2008. « Si cet alignement n’entraîne pas d’augmentation de solde perçue pour certains retraités, c’est parce que malgré ce changement, les pensions de ces personnes restent encore inférieures ou égales au minimum vital prévu par l’article 2-b de la loi 62-144 du 21 mars 1962 », ont expliqué les techniciens de la Direction des Pensions au sein du MFB. Suite à ces explications, les représentants de l’AAM ont noté que les anciens militaires espèrent tout de même une augmentation réelle de solde. « Nous allons faire un avant-projet de loi et on sollicite l’appui de la Ministre des Finances et du Budget pour que cette disposition spéciale soit adoptée », a affirmé le président de l’AAM. Par ailleurs, cette association a également sollicité une séance comme celle qui s’est tenue, hier, pour expliquer le mode de calcul des pensions et l’application de l’alignement indiciaire aux anciens militaires intéressés.

Pour l’inégalité. Plusieurs cas concrets ont été étudiés lors des rencontres de l’AAM avec les techniciens du Ministère des Finances et du Budget, les 25 et 26 janvier derniers. A l’occasion, l’application du minimum vital a été fortement critiquée par ces anciens militaires. « Selon nous, le minimum vital devrait être différent pour chaque catégorie car on trouve que les militaires ayant des grades différents devraient percevoir des montants de pension de retraite différente», ont-ils avancé. En d’autres termes, les anciens militaires critiquent l’égalité engendrée par la fixation du montant minimum de pension de retraite. Ils suggèrent de changer les textes de loi, pour que les pensions de retraite dépendent uniquement des grades, des services faits et des fonctions déjà occupées au sein de l’armée.

 

Antsa R.

 

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.