Ressources stratégiques : Bientôt des appels d’offres pour 40 blocs pétroliers



Jacaranda
Le DG de l’OMNIS Rasoanaivo Bonaventure a été fait Commandeur de l’Ordre National, lors de la cérémonie du 18 janvier 2018.

Après avoir présenté un bilan positif pour l’année 2017, le directeur général de l’OMNIS, Rasoanaivo Bonaventure a annoncé que sur les 100 blocs pétroliers de Madagascar en zone marine, 40 feront bientôt l’objet d’appels d’offres.

Les compagnies à la recherche de pétrole à Madagascar sont encore nombreuses, malgré la situation actuelle du cours de pétrole, qui reste à un bas niveau, d’après le DG de l’OMNIS (Office des Mines Nationales et des Industries Stratégiques). « Outre ces compagnies déjà en pleine activité d’exploration, d’autres investisseurs ont également exprimé leur volonté de faire des recherches dans la Grande-île. Nous disposons encore de 100 blocs pétroliers non attribués en zone marine et d’autres blocs en zone terrestre », a indiqué le DG Rasoanaivo Bonaventure, lors de la cérémonie de présentation de vœux de nouvel an de l’OMNIS, le 18 janvier dernier au Yandy By-pass. En effet, sur les 200 blocs pétroliers existants à Madagascar, seulement 20 blocs font l’objet de recherche et d’exploration. 40 compagnies pétrolières ayant déjà travaillé avec l’Etat Malgache, représenté par l’OMNIS, ont réalisé 300 forages pour la recherche de pétrole et de gaz. Ces réalisations restent moindres, par rapport aux potentialités de Madagascar, en termes de ressources stratégiques. Actuellement, 15 compagnies pétrolières travaillent avec l’OMNIS dont 3 contrats concernent des zones marines et 12 des zones terrestres. D’après les informations, plusieurs compagnies se préparent déjà à la phase d’exploitation de pétrole.

Incitations. Pour sa part, le ministre auprès de la Présidence en charge des Mines et du Pétrole, Zafilahy Ying Vah a noté que l’Etat s’efforce actuellement de favoriser l’exploration de pétrole à Madagascar, en mettant en place un cadre réglementaire convenable permettant de générer des ressources par l’exploitation rationnelle de ressources stratégiques au bénéfice du pays, de la population et des régions concernés. Pour l’Administration, l’objectif est de faire en sorte que les projets d’exploitation soient menés au bénéfice du peuple malgache, tout en considérant l’aspect concernant l’environnement, le social et surtout les avantages pour les générations futures. A noter que les mines et le pétrole figurent parmi les secteurs porteurs du pays sur lesquels se repose le grand espoir d’un essor économique.

Antsa R.


Share This Post

Post Comment