Coopération décentralisée : Réhabilitation de 120 km du réseau de distribution d’eau à Fianarantsoa


L’accès à l’eau potable va s’améliorer considérablement à Fianarantsoa.

De nombreux projets menés dans le cadre des coopérations internationales décentralisées avec la France sont actuellement en cours.

Fianarantsoa fait partie des communes bénéficiant de travaux d’adduction d’eau potable pour la campagne 2017-2018. Cette fois, c’est grâce au Programme Eaurizon, mis en œuvre dans le cadre de la coopération décentralisée entre le Grand Lyon de France et la région Haute Matsiatra. En effet, un diagnostic complet a déjà été réalisé en 2016 par les techniciens du programme Eaurizon et de la Jirama et a permis d’identifier la partie distribution comme cible prioritaire d’intervention. « La modélisation de ce réseau de distribution a permis de connaître et comprendre le fonctionnement du réseau. Les simulations réalisées ont précisé les travaux prioritaires à réaliser pour améliorer le service sur les 120 km du réseau de distribution. Il est ainsi prévu de renforcer le réseau de distribution. De nouvelles conduites permettront aux secteurs Ouest et Nord de la ville de bénéficier de meilleure pression d’eau au robinet », ont affirmé les responsables du Programme. Ces travaux bénéficieront à environ 80.000 des 170.000 usagers. Ils porteront aussi sur l’extension du réseau vers de nouveaux quartiers. L’amélioration de la desserte en eau passera aussi par la réalisation d’une trentaine de points d’eau publics permettant à 9.300 personnes d’avoir accès à l’eau potable.

Processus en cours. D’après les informations fournies par les promoteurs du Programme Eaurizon, la passation de marchés publics pour l’achat des conduites et accessoires hydrauliques est déjà terminée. Avec les délais de livraison, le chantier devrait démarrer vers la fin du mois d’avril 2018. « Les différentes parties prenantes à ce programme de travaux participent au projet. Le programme Eaurizon apporte expertise et financement, la Jirama a participé aux études et réalisera les travaux sans contrepartie financière et enfin la commune va financer un volet du programme. L’opération est estimée à 870 millions d’Ariary soit environ 240.000 euros », ont indiqué les responsables du Programme Eaurizon. Bref, la coopération décentralisée donne des impacts concrets pour la population de la Haute Matsiatra. Une raison qui poussera certainement les collectivités territoriales décentralisées à trouver de nouvelles coopérations, à l’occasion des deuxièmes Assises de la Coopération Internationale des Collectivités Décentralisées malgaches et françaises (AICT) qui se tiendront à Antananarivo du 5 au 7 mars prochain.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.