Développement inclusif : L’implication du secteur privé, sollicitée au FAR



Jacaranda

Faute de services publics, des milliards de personnes, en particulier dans les pays en développement, n’arrivent pas encore à satisfaire leurs besoins fondamentaux tels que l’énergie, l’éducation, les soins de santé, l’approvisionnement en eau et l’assainissement. Malgré l’évolution positive globale de l’éradication de la pauvreté et de la faim, ainsi que l’accès à des services de base dans le cadre des OMD, cette amélioration reste faible pour les plus pauvres. Lors de la deuxième édition du Forum Africain pour la Résilience (FAR 2018), plusieurs intervenants issus d’organisations internationales ont évoqué le rôle important que jouent le secteur privé et la société civile dans les partenariats collaboratifs, afin que les interventions pour le développement bénéficient à toutes les catégories de communautés. En effet, les intervenants du forum ont évoqué la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE), qui pourrait être complémentaire et opérée en synergie avec les actions des partenaires pour le développement, entre autres les bailleurs de fonds. Cela afin que la qualité des services sociaux de base promeuve le progrès social, économique et environnemental rapide, tout en réduisant la pauvreté.

Antsa R.


Share This Post

Post Comment