MEX Madagascar: Lancement des crypto-monnaies

La nouvelle équipe de MEX Madagascar. (Photo : Yvon Ram)

Opérationnelle depuis 2013, la société Mercantile Exchange Madagascar ou MEX Madagascar est la seule société proposant une plateforme pour des activités de placement en bourse dans le pays. « Nous avons été connus pour le commerce des matières premières, notamment l’argent et l’or. Maintenant, nous lançons deux nouveaux produits à commercer sur la plateforme, à savoir le « Bitcoin » et « l’Ethereum », très connus dans le monde, et ce, via le marché des changes. Ce sont des crypto-monnaies servant d’intermédiaire entre la monnaie locale et la devise de référence utilisée pour les transactions au niveau international. L’utilisation de ce concept permet d’éviter une double dépense, car on doit acheter d’abord la devise pour pouvoir effectuer une transaction directe », a expliqué Sitrakaina Mananandro, chef des Opérations marketing au sein de MEX Madagascar lors d’une conférence de presse tenue à son siège à Ivandry hier.  

Rendement attendu. Les avantages des crypto-monnaies sont nombreux. A titre d’illustration, « cela aide les commerçants ou les traders à détecter la fraude dans la transaction en ligne tout en minimisant les risques de vol d’identité en ligne. C’est accessible à tous avec une réduction des frais de transaction. Le règlement se fait aussi dans l’immédiat et se produit quotidiennement entre le commerçant et le teneur de marché  intérieur du pays. Le premier peut définir son risque total du rendement attendu par le biais des analyses de la fluctuation des cours des produits, le « Bitcoin » et « l’Ethereum », ainsi que de l’anticipation de ses actions en bourse. En effet, ce n’est pas un jeu de hasard  », a-t-il précisé. Notons que le montant de la mise est compris entre 3 000 Ar et 30 000 Ar par contrat autorisé. « Et le rendement de chaque transaction peut atteindre 60% du montant investi. En outre, MEX Madagascar organise tous les vendredis matins, une formation sur les activités boursières à ses futurs clients », a-t-il conclu.     

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire