CGARD : Utilisation des données satellitaires pour le développement rural


Ce projet de coopération entre l’Inde et Madagascar, qui est rattaché au ministère en charge de l’Agriculture, est financé à hauteur de trois millions de dollars non remboursables.

« Le gouvernement de l’Inde et la Commission de l’Union Africaine ont convenu sur la création d’un Centre Géo-informatique Appliqué au Développement Rural (CGARD) dans cinq pays en Afrique. Et Madagascar est le premier pays bénéficiaire de cette initiative ». Le Président de l’Inde, Ram Nath Kovind, l’a annoncé lors de l’inauguration de ce centre hier à Nanisana. En fait, « l’Inde et Madagascar dépendent largement du développement de l’agriculture. Nous souhaitons ainsi partager aux pays en développement nos technologies de pointe servant à moderniser ce secteur », a-t-il poursuivi. Ce CGARD utilisera ainsi des données satellitaires ainsi que de la technologie géo-spatiale comme le SIG, le système de positionnement mondial pour le développement rural.

Trois millions USD. Ce projet de coopération entre les deux pays, qui est rattaché au ministère en charge de l’Agriculture, est financé à hauteur de trois millions de dollars non remboursables. « Le CGARD permet de toucher de nombreux domaines dont entre autres, la gestion des risques et de catastrophes, la planification des infrastructures, la gestion des ressources naturelles comme la terre, l’eau, la foresterie et les minerais ainsi que le développement socio-économique tels que l’éducation, la santé et le développement de l’habitat », a évoqué le Président de la République Hery Rajaonarimampianina, lors de cette cérémonie. Et sur le plan agricole, « le CGARD utilisera des technologies de pointe servant à délimiter les surfaces agricoles cultivées ou encore exploitables, à estimer la production et le rendement des superficies exploitées et à évaluer l’importance des dégâts causés par les aléas climatiques. L’inventaire des ressources naturelles n’est pas en reste », a fait savoir le ministre auprès de la Présidence en charge de l’Agriculture et de l’Elevage, Harison Randriarimanana.

59 hommes d’affaires. Notons que le Président indien est arrivé depuis hier matin en terre malgache. Il est accompagné de son épouse et de membres de sa famille, du ministre d’État indien de la Santé et du Bien-être familial, de quatre parlementaires, ainsi que de 59 hommes d’affaires et hauts responsables étatiques indiens. La délégation indienne a été ensuite reçue par le Président Hery Rajaonarimampianina au Palais d’Iavoloha.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.