Farine avariée : Destruction par incinération avant- hier

Jacaranda

Pour le ministère du Commerce et de la Consommation, la protection des consommateurs est une priorité. Raison pour laquelle, ce département a procédé, avant-hier à la destruction par incinération de la farine avariée qu’un opérateur a tenté de reconditionner en vue d’une revente sur le marché.

Pour rappel, l’opérateur en question était pris en flagrant délit de reconditionnement de sacs de farine avariée la semaine dernière. 32 sacs soit 1,6 tonne de farine ont été en effet repassés au tamis et remballés dans un autre contenant par cet opérateur indélicat. Grâce à une opération de contrôle, le ministère du Commerce et de la Consommation a pu mettre fin à cette tentative. L’opération a donc abouti à la destruction par incinération qui a eu lieu, hier. Et ce, conformément aux dispositions légales en vigueur en matière de protection des consommateurs. L’opération a été réalisée en présence des autorités locales, du représentant de la société responsable du délit, des agents du ministère du Commerce et de la Consommation, ainsi que des éléments des forces de l’ordre.

Petite consolation pour l’opérateur délinquant, le reste de sacs de farine considéré comme non avarié a été analysé et a obtenu un certificat de consommabilité, donc pouvant être vendu. Mais cela ne va pas lui éviter pour autant une sanction, puisqu’un procès-verbal d’infraction lui a été dressé, avec un paiement d’amendes à la clé.

R.Edmond.

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Les gens qui osent empoisonner la population doit être passible d’emprisonnement à vie , c’est un grand risque pour la société.Expulsion immédiate pour les étrangers détenant de visa de séjour.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.