Appuis de la BAD : 11,23 millions USD pour l’agriculture, l’énergie et la santé

Jacaranda
Signature de cinq accords de financements, hier à Antaninarenina.

Cinq accords de financements ont été signés hier avec le Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD) et l’OMS (Organisation Mondiale de Santé). 11,23 millions USD, soit plus de 35,9 milliards d’Ariary sont attribués à Madagascar.

Transformation de l’Agriculture, développement de l’énergie et lutte contre la peste à Madagascar. Tels sont les secteurs concernés par les cinq accords de financements signés hier, dans les locaux du Ministère des Finances et du Budget à Antaninarenina. Ces financements s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du Document de Stratégie Pays (DSP) 2017-2021 de la BAD pour Madagascar, en soutien au Plan National de Développement (PND) 2015-2019. Pour cette institution, les interventions à Madagascar s’appuient sur deux grands piliers, d’après le représentant pays de la BAD à Madagascar, Mohamed Abdallah Cherif. « La BAD s’engage beaucoup pour le développement des infrastructures d’énergie et de transport pour soutenir la croissance inclusive à Madagascar. C’est le premier pilier de nos actions dans la GrandeIle. Le deuxième pilier concerne la transformation de l’agriculture et le développement de l’industrie », a-t-il souligné. De son côté, le ministre des Finances et du Budget, Vonintsalama Andriambololona a mis en avant, l’importance de la coopération de Madagascar, avec le Groupe de la BAD. « Cette institution était toujours présente, même durant les périodes de crise. Aujourd’hui cette coopération se renforce davantage, d’autant plus que les cinq priorités de la BAD coïncident très bien avec les priorités définies dans notre PND », a-t-elle noté dans son discours.

Projets. Sur les cinq accords, les deux premiers financements sont dédiés au Programme de promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, avec un montant de 7,23 millions USD comprenant 6,23 millions USD d’élément-don. 410 jeunes, dont 50% de femmes bénéficieront du projet à travers des formations et des financements de projets, pour les aider à devenir des chefs d’entreprises dans les chaînes de valeurs agricoles et agro-industrielles. Deux autres financements d’environ trois millions USD seront dédiés à la préparation des projets à financer en 2019. « Il s’agit de l’étude du projet de renforcement et d’interconnexion des réseaux de transport d’énergie électrique à Madagascar (PRIRTEM). Cette étude permettra de préparer le grand projet de construction de la ligne de transport Tamatave – Antananarivo associé aux travaux de renforcement du réseau de distribution d’Antananarivo. La deuxième étude porte sur la préparation du Projet de Pôle intégré de croissance agroindustrielle dans le Sud (PICAS) », a expliqué la BAD. En ce qui concerne le dernier accord, il s’agit d’un don d’urgence d’un million USD afin de soutenir les efforts du pays dans la lutte contre la résurgence de l’épidémie de la peste à Madagascar. Ce fonds sera administré par l’OMS pour l’acquisition d’équipements et intrants médicaux, ainsi que la mise en place d’un système de surveillance.

Antsa R.

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.