Communication corporate : Un nouvel enjeu pour les entreprises


Lors de la présentation effectuée par François Mandroux, le directeur général de Facto Saatcih & Saatchi Madagascar et MasterGroup. (Photo : Yvon Ram)

Comme à l’accoutumée, l’agence de communication Facto Saatchi & Saatchi a organisé hier l’événement intitulé « Les Matins de la Com’ », et ce, au profit de ses partenaires.

La communication corporate ou institutionnelle regroupe l’ensemble des actions de communications qui visent à promouvoir l’image d’une entreprise ou d’une organisation vis-à-vis de ses clients et différents partenaires, institutions et pouvoirs publics inclus. Cela devient un nouvel enjeu pour les entreprises dans les prochaines années. C’est ce qu’on a appris lors de  l’événement intitulé « Les Matins de la Com’ », organisé par l’agence Facto Saatchi & Saatchi hier à l’hôtel Ibis à Ankorondrano.

Quatre marchés cibles. En effet, au-delà de la communication des marques, cette communication corporate fait la promotion des organisations auprès des parties prenantes, tant interne qu’externe de l’entreprise. Elle donne du sens à l’ensemble de son identité dont entre autres sa mission, ses valeurs et sa vision. « L’identité de l’entreprise est en fait le management collectif de la marque commerciale et la marque entreprise », a évoqué François Mandroux, le directeur général de Facto Saatchi & Saatchi Madagascar et MasterGroup. Et, parlant de la communication corporate, cela comporte  quatre dimensions et s’adresse à quatre marchés cibles. Il s’agit notamment du marché des citoyens où l’on parle de la marque citoyenne, du marché des capitaux avec la marque financière, du marché des talents où l’on parle de la marque employeur et du marché des consommateurs avec la marque commerciale.

Quatre grands critères. Par contre, « l’image de l’entreprise repose sur quatre grands critères qui ont été classifiés par ordre d’importance par les interrogés », a-t-il enchaîné.  Le premier constitue la réputation comprenant la responsabilité, l’image de leader, l’honnêteté et l’intégrité. Le deuxième critère porte sur la performance d’une entreprise reconnue comme innovante, compétente, puissante et florissante. Elle offre ainsi des produits ou des services de qualité. Le troisième critère concerne la proximité malagasy marquant le souci de l’entreprise envers la population et sa fierté du « Vita Malagasy ». Et enfin, le quatrième critère  est basé sur la confiance indiquant qu’il s’agit d’une entreprise engagée, fiable et respectant les normes de sécurité.  En bref, « l’image d’une entreprise doit se préparer. Et construire sa notoriété demande plus de temps et d’argent », a fait savoir le directeur général de Facto Saatchi & Saatchi.  Par ailleurs, ATW, le partenaire de cette agence a présenté le classement des entreprises préférées de la population malagasy lors d’une enquête réalisée en 2017.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.