Ethanol Manioc : Une production de 4 000 litres par jour pour l’usine de Mandaniresaka

Dama s’implique beaucoup dans ce projet qui concerne à la fois l’agriculture et l’industrie. Pendant le concert organisé sur l’avenue de l’indépendance, la foule l’a incité à se présenter aux élections présidentielles

L’éthanol manioc est sans conteste, un produit très promoteur et sera bénéfique aussi bien pour l’environnement que pour l’économie en général

L’une des premières usines de production d’éthanol de manioc est maintenant opérationnelle. L’unité de production qui se trouve à Mandaniresaka, au Sud de la ville d’Antsirabe, a procédé au lancement officiel du projet lors d’une manifestation qui a eu lieu, dimanche dernier devant la Gare.

Prometteur. Un projet très prometteur puisque l’usine en question table sur une production de 4 000 litres d’éthanol par jour.  Les premiers bénéficiaires de ce projet sont bien évidemment les paysans producteurs de manioc. En effet, l’usine a besoin d’une quantité importante de manioc, dans la mesure où une tonne de ce produit agricole permet la production de 1200 litres d’éthanol.  C’est pour cette raison d’ailleurs que Dama, du groupe Mahaleo s’est associé dans ce projet dans le cadre de la campagne « Valy Babena ».  Il s’agit d’une opération rurale destinée à aider les paysans producteurs dans l’approvisionnement en manioc de l’usine de production. L’approche de l’opération est de faire des paysans, de véritables opérateurs économiques capables, non seulement de subvenir à leurs besoins, mais également et surtout, de contribuer au processus de développement économique du pays.

Bel avenir. En tout cas, cette filière éthanol manioc a un  bel avenir devant elle, dans la mesure où la Grande Ile dispose d’un important potentiel de production de manioc. La production actuelle avoisinerait les 4 millions de tonnes de manioc par an dont une partie est destinée à la consommation humaine. En ce qui concerne la transformation, le produit est sous utilisé depuis la disparition de  certaines féculeries. En somme, l’utilisation du manioc à des fins industrielles va se relancer. Les promoteurs du projet envisagent d’ailleurs de monter d’autres usines dans les autres régions de production de manioc du pays.  Des réchauds à éthanol sont également disponibles à des prix relativement abordables. En tout cas, ce projet éthanol manioc intéresse au plus haut point les consommateurs. La preuve, ils étaient des dizaines de milliers à avoir répondu présents, lors de la campagne de lancement qui a eu lieu dimanche dernier devant la Gare d’Antsirabe. Dama qui a chanté pendant la manifestation a été invité par la foule à devenir candidat aux élections présidentielles.

R.Edmond.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

3 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Salut !
    est ce possible de voir l’usine de transformation ?
    est ce que le produit c’est toujours dans la commerce interne ou externe ?
    qui est le grand consommateur ici en Afrique ?

    Nous sommes équipe exploitant de manioc et nous cherchons des moyens pour améliorer et pérenniser cette opération.
    Merci.

  2. Une tonne de ce produit pour 1200 litres d ethanol?

  3. Dama invité à devenir candidat aux élections présidentielles ?!?… et bien, alors les prochains manifestations risquent de se faire interdire par certain préfet !

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.