Electricité : Des nouveaux tarifs de 236Ar et de 500Ar/Kwh affichés

Le ministre de l’Energie, Lanto Rasoloelison a évoqué que ce sera inscrit dans la facture reçue au mois de juin.

C’est au profit des abonnés de la JIRAMA ayant consommé d’énergie entre 25 Kwh et 130 Khw par mois.

Une troisième tarification de l’électricité de la JIRAMA est finalement affichée. C’est au profit des abonnés ayant consommé entre 25 Kilowattheures (Kwh) et 130 Kilowattheures par mois. « Les nouveaux tarifs à appliquer sont ainsi catégorisés en deux tranches. Le prix du Kwhw pour la première tranche de consommation en énergie entre 25 Kwh et moins de 70 Kwh s’affiche à 236 Ar. Et pour la deuxième tranche de consommation entre plus de 70 Kwh et 130 Kwh, le tarif s’élève à 500 Ar », a annoncé le ministre de l’Eau, de l’Energie et des Hydrocarbures, Lantoniaina Rasoloelison, lors d’une conférence de presse hier à Ambohijatovo ambony.

Sensibilisation. « Ces nouveaux tarifs seront appliqués à partir de la consommation en électricité des abonnés concernés, qui a été relevée au mois d’avril. Ces abonnés de la JIRAMA recevront leurs factures y afférentes au mois de juin », a-t-il précisé. Rappelons que la première tarification constitue le Tarif 14. « C’est un tarif social étant donné que le prix du kilowattheure est fixé à 141 Ar pour les clients ayant consommé moins de 25 Kmh par mois. Ceux-ci représentent près de 55% des clients de la JIRAMA. Par contre, la deuxième tarification qui est le Tarif 16 est appliquée aux gros clients qui ont consommé une énergie de plus de 130 Kwh par mois. Il s’agit d’un tarif unique de l’ordre de 370 Ariary », a-t-il enchaîné.  Entre temps, la JIRAMA effectue une sensibilisation des abonnés afin que ceux-ci puissent réduire leurs consommations d’électricité. On peut citer entre autres, l’utilisation des ampoules économiques fournissant une puissance de 5 watts. Les postes téléviseurs écran plat ne doivent pas non plus consommer qu’entre 15 et 35 watts.

Aucune subvention. Par ailleurs, le ministre de tutelle a soulevé en marge de cet événement que ceux qui ont fait une déclaration publique de suivre le mouvement à la place du 13 mai au nom des syndicats de la JIRAMA avant-hier, sont des anciens employés renvoyés. « Ils sont des usurpateurs de titre. Chacun a son interprétation concernant un mouvement politique et un mouvement syndical. Mais il faut reconnaître que les agents de la JIRAMA ont contribué au processus de redressement de la société. Notre objectif est d’atteindre l’équilibre opérationnel à compter de 2020, avec aucune subvention étatique », a conclu le ministre Lanto Rasoloelison.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Ok le tarif pour la deuxième tranche de consommation entre plus de 70 Kwh et 130 Kwh, s’élèvant à 500 Ar me semble correct.

  2. Ainsi, les « syndicats de la Jirama »qui ont fait la déclaration publique de suivre la lutte du peuple Malagasy, à la place du 13 Mai ne sont que les « anciens employés renvoyés » !… Mieux vaut se taire monsieur dans la situation actuel, car beaucoup de personnes ont bien regretté leurs paroles dans ce cas grave. Et ce n’est pas loin mais demain va nous le prouver…

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.