MTCC-Africa : Un premier atelier national organisé



Jacaranda

L’Agence Portuaire, Maritime et Fluviale (APMF) a organisé un premier atelier national du Centre de Coopération de  Technologie Maritime en Afrique  (MTCC –Africa) du 16 au 17 mai 2018 à l’hôtel Calypso Toamasina. Cet atelier fait suite au lancement officiel de ce centre en décembre dernier à Mombassa. Le MTCC Afrique fait partie d’un réseau global mondial appelé GMN qui regroupe le MTCC Asie, MTCC Pacifique, MTCC Caraïbes, MTCC Amérique Latine et MTCC Afrique. Ce réseau GMN est financé par l’Union Européenne et mis en œuvre par l’Organisation Maritime Internationale. L’objectif consiste à promouvoir les technologies et l’amélioration du  rendement énergétique dans le secteur maritime, et ce, en utilisant des énergies à faible taux de carbone dans le futur au profit des pays en voie de développement, les pays les moins avancés et les petites îles.

Coopération technique. Notons que chaque MTCC est un centre d’excellence régional et regroupe les pays de la région. Il s’attèle ainsi à la coopération technique, au renforcement de capacité et aux transferts de technologie des pays membres. Madagascar fait partie  des 42 pays qui tombent sous la coordination du MTCC Africa dont le centre d’excellence est l’Université d’Agriculture et de Technologie Jomo Kenyatta. Les autorités maritimes et portuaires, les écoles de formation maritime, les compagnies maritimes et les autorités en charge de la protection de l’environnement, ainsi que des représentants des autorités maritimes et portuaires des pays voisins comme l’Afrique du Sud, Maurice et Mozambique et les membres  du MTCC Kenya ont participé à cet atelier national. Le thème est axé sur « MTCC-Afrique, débat sur les ports africains et la mise en œuvre de l’annexe VI de MARPOL »

Convention. Par ailleurs, des formations suivant des thèmes particuliers dont entre autres, le changement climatique, sont organisées à l’endroit des participants dans le cadre de cet événement.  Cela a été suivi par la signature d’une convention de partenariat sur la préservation de l’environnement maritime entre l’APMF représenté par le directeur général adjoint Ahmad Joseph, et le MTCC-Africa représenté par le directeur général, Muphiri Michael. Il faut savoir également que Madagascar a déjà participé à la 72e réunion du comité de l’environnement marin au sein de l’OMI (MEPC). C’était une étape historique pour l’industrie maritime, avec l’adoption de la stratégie pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre provenant des navires en avril dernier. Cette  stratégie initiale servira ainsi de cadre à tous les Etats Membres de l’OMI, a-t-on conclu.

Navalona R.


Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.