PLAE IV : 2 000 ha de reboisement prévus



Jacaranda

Dans le cadre de l’extension des interventions du Programme de Lutte Anti Erosive (PLAE) IV ou phase 4, un atelier de lancement des activités pour la région Sofia a été organisé dernièrement. Ce programme cofinancé par la République Fédérale d’Allemagne et le Ministère auprès de la Présidence en charge de l’Agriculture et de l’Elevage, reflète la bonne collaboration entre le Gouvernement Malagasy et la Coopération Allemande. Pour la mise en œuvre des activités, le PLAE IV dispose d’une nouvelle équipe travaillant en étroite collaboration avec les partenaires institutionnels au niveau national et régional. Le PLAE IV vise à contribuer de façon durable à l’approvisionnement des ménages urbains et ruraux en bois énergie/charbon de bois, à la protection des sites agricoles contre l’érosion, à l’augmentation des revenus des groupes cibles et, à la réduction des pressions sur les forêts naturelles.

Autonomisation. Le PLAE IV est un projet de grande ampleur doté d’objectifs ambitieux. Pour la région de Sofia, il est prévu la mise en place de 2.000 hectares de reboisement, et de dispositifs de lutte contre l’érosion sur une superficie de 450 hectares avec l’implication de nombreux reboiseurs et paysans. La rentabilisation des investissements sera assurée par la sécurisation foncière des parcelles d’intervention via entre autres des guichets fonciers. Ainsi les adhérents aux reboisements et aux mesures de lutte contre l’érosion disposeront des documents fonciers légalisant leurs droits de propriété sur les parcelles d’intervention. Pour garantir la pérennisation des acquis, le programme vise à l’autonomisation des structures paysannes. Ainsi, des structures communautaires villageoises seront constituées afin que les ménages ruraux puissent bénéficier des transferts de compétences techniques, organisationnelles et financières. L’objectif vise à ce que les ménages ruraux puissent se développer de leur propre initiative sans attendre des appuis externes. Cela donne en effet aux familles des agriculteurs, une sécurité économique sur le long terme. Notons que les méthodes appliquées concernent la non-utilisation du feu, le maintien permanent d’une couverture végétale, le minimum de travail du sol et la rotation des cultures.

Recueillis par Navalona R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.