Madagascar – Australie : Formation des cadres pour une meilleure négociation dans le secteur minier

Jacaranda

Un premier atelier de formation du gouvernement de l’Australie de l’Ouest est organisé sous l’égide d’un protocole d’accord entre ce pays et le COMESA, au profit de Madagascar en tant que pays membre. « Il s’agit notamment d’une formation des cadres issus de l’administration minière, de l’Office national de l’Environnement et de l’administration fiscale étant donné que le secteur minier a un caractère transversal. L’objectif vise à renforcer les capacités de nos techniciens afin que ceux-ci puissent avoir plus d’expériences pour une meilleure négociation avec les investisseurs désirant opérer dans ce secteur qualifié de pourvoyeur de ressources », a expliqué le ministre auprès de la Présidence en charge des Mines et du Pétrole, Zafilahy Ying Vah, lors de l’ouverture officielle de cette cérémonie hier au « Mining Business Center » à Mamory Ivato.

Croissance inclusive. En fait, l’Australie fait partie des grands pays miniers. Elle partage ses expériences dans le développement et la mise en œuvre des cadres politiques et réglementaires pour la promotion des pratiques minières durables afin de soutenir une croissance socio-économique inclusive. « C’est en complément du programme de phare de l’Australia Awards qui permettent aux bénéficiaires de suivre des cours de courte durée et de maîtrise dans les domaines de politiques publiques et du secteur minier et extractif. Ce sont d’ailleurs nos domaines prioritaires », a évoqué l’Ambassadeur de l’Australie à Madagascar, SEMme Jenny Dee. Notons que cet atelier de formation durera deux jours. Le thème est axé sur « l’efficacité et limites de surveillance des impacts environnementaux des opérations minières à Madagascar ». Et parmi les sujets abordés, on peut citer, entre autres, la gouvernance minière, la géoscience, la législation, l’environnement, l’engagement communautaire et les retombées financières des activités minières.

Cartographie. Il faut savoir que la coopération entre Madagascar et l’Australie dans le domaine minier date de très longues années. « Plus de centaine d’étudiants ont déjà bénéficié des formations en la matière en Australie », a soulevé le ministre de tutelle. Par ailleurs, il a saisi cette occasion pour annoncer la participation de Madagascar au Forum Economique en Russie tout récemment. « Un mémorandum d’entente a été signé avec le gouvernement russe afin de renforcer les études géologiques à Madagascar. Ce qui nous permettra d’avoir une cartographie servant à identifier nos ressources minérales sur une zone précise, et ce, pour une meilleure attractivité des investisseurs étant donné que le secteur minier est à risque nécessitant un lourd investissement », a-t-il conclu. Navalona R.

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.