Jirama : Les abonnés sollicités à faire un auto-relevé des compteurs



Jacaranda

Les agents releveurs de cette entreprise de production d’eau et d’électricité deviendront des coaches clients, car ceux-ci seront responsabilisés à contrôler eux-mêmes leurs consommations.

Une nouvelle organisation au sein de la Jirama. « Nous allons solliciter les abonnés à faire un auto-relevé de leurs compteurs. Ils se chargent eux-mêmes de vérifier leurs consommations en eau et électricité. Une campagne de sensibilisation sera ainsi lancée afin de les aider à bien lire leurs factures tout en nous remettant leur nouvel index de consommation pour un mois avec le numéro du compteur et leurs noms, soit par le biais de sms ou de compte dans les réseaux sociaux », a déclaré Henri Randriamanana, le Directeur général adjoint de la Jirama lors d’une conférence de presse hier à son siège à Ambohijatovo.

125 agents. En fait, « le nombre d’agents releveurs sur le terrain est actuellement insuffisant. Ce qui permettra entre temps d’éviter les erreurs sur les factures des abonnés qui pourraient atteindre le double voire le triple de la valeur de leurs consommations mensuelles en eau et électricité, et ce, en l’espace d’un mois. Il se peut également que les usagers n’aient pas reçu leurs factures. Pour éviter une cumulation, ils peuvent se présenter au niveau des guichets de la Jirama avec leur nouvel index de consommation. Et la durée de cette consommation sera fixée à 30 jours. En fait, la grève de nos agents a eu des impacts non négligeables sur les recettes de l’entreprise », a-t-il poursuivi. A part cela, le DG adjoint de la Jirama a réitéré que toutes les demandes de branchements avant décembre 2017 seront régularisées vers la fin de juillet. Et les nouvelles demandes de cette année seront satisfaites avant la fin de décembre 2018. « Près de 125 agents seront d’ailleurs mobilisés dans tout Madagascar pour effectuer des installations de nouveaux compteurs. Il n’y aura plus ainsi de demandes en instance. Les bénéficiaires ne doivent pas non plus payer nos agents, car les services de la Jirama sont gratuits », a-t-il enchaîné…

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.